RDC – Journée du 6 Avril : “Si les autorités décident de s’appuyer sur les prophètes, la guerre de l’Est ne tardera pas à terminer” (Assemblée des Prophètes au Congo)

Kinshasa, 7 Avril 2024 – En marge de la journée du 6 Avril décrétée férié en République démocratique du Congo en mémoire et en reconnaissance du combat de Simon Kimbangu et de la conscience africaine, l’Assemblée des prophètes au Congo (APC) a organisé un culte d’action de grâce, samedi 6 Avril à l’espace échangeur à Kinshasa.

En présence des plusieurs fidèles venus des différentes églises composant l’APC et de quelques invités de marque, le président national de “Ba Ngunza”, l’Apôtre Kisolokele Charles a mis l’accent dans son homélie sur la guerre de M23 qui ravage la partie Est de la RDC.

Il a affirmé dans le livre d’Amos, dans son chapitre 3, allant des versets 6 à 8, que Dieu ne fait jamais une chose sans pourtant signaler au préalable ses prophètes.

“Si les autorités qui gouvernent le pays décident de s’appuyer sur les prophètes, la guerre de l’Est ne tardera pas à terminer. Qui va contredire Dieu s’il décide aujourd’hui de donner des orientations aux Ba ngunza (Prophètes) à propos de la paix pour le pays? Mais pourquoi aujourd’hui, cela ne se réalise pas? C’est parce qu’on n’écoute pas les “Ba Ngunza” (Prophètes) dans ce pays. Et pourtant en 1921 Dieu avait utilisé Simon Kimbangu et sa mission avait eu de l’impact sur le peuple noir,” a-t-il dit.

Et d’ajouter : “nous devrons d’abord détecter la cause de cette guerre pour la terminer. Et la cause, les prophètes “Ba Ngunza” en savent car Dieu les visite à tout moment à travers Papa Simon Kimbangu” 

Ce, avant d’insister qu’il faut s’appuyer sur les vrais prophètes et non pas ceux qui sont corrompus et qui ont fermé la bouche devant les intérêts charnelles.

Signalons que le 6 avril 1921 dans la ville de Nkamba dans le KONGO Central, alors que le Congo était encore une colonie belge, Simon Kimbangu aurait reçu une révélation pour prêcher l’émancipation de l’homme noir face à la colonisation. Ce combat est vu comme un éveil de la conscience africaine.

C’est par son ordonnance numéro 23/042 du 30 mars, que le Président Félix Tshisekedi a décrété, le 6 avril de chaque année comme jour férié légal en République démocratique du Congo (RDC), en souvenir du combat de Simon Kimbangu et de la conscience africaine.

Roland MAKIESE

Les plus vus

Gouvernement Suminwa : Voici les nommés (Liste)

Kinshasa, 29 mai 2024- Le Gouvernement est enfin là, deux mois après la nomination de la Première Ministre, Judith...

CNSSAP – Gestion ressources humaines : Plus de peur que de mal, après vérification de conformité, l’IGF a bel et bien validé la paie...

Le système de contrôle interne des ressources humaines de la CNSSAP est bien satisfaisant. L'IGF a, après contrôle de...

Sud-Kivu : Un camion renversé fait des morts en majorité des écoliers à Kabare

Bukavu, 28 mai 2024- Un accident de circulation a fait des morts et des blessés graves la mi-journée de...

Transport : la RVF expérimente un bateau de balisage construit au Maniema

Bukavu, 28 mai 2024 - Avec la permission du ministère de transport en Republique Democratique du Congo, la Régie...

Sécurité et Défense : La RDC construit une usine de production d’explosifs et des engins militaires à Likasi

Kinshasa, 28 mai 2024- La République Démocratique démocratique du Congo va bientôt se doter d'une usine de production d'explosifs...