Irrégularités élections 2023 : À Béni, un réseau territorial mène des plaidoyers pour des améliorations lors des prochains scrutins

Beni, 9 Avril 2024 : Des nombreux cas d’irrégularités ont été observées lors des dernières élections de décembre 2023, non seulement dans la région de Beni, au Nord-Kivu, mais aussi sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo (RDC). Il s’agit, selon nombreux rapports, de plusieurs cas de violation du cadre légal, de l’administration électorale et plusieurs autres dont le monayage dans les centres et bureaux de vote.

Pour tenter de lutter et prévenir ces genres d’irrégularités lors des prochaines élections au pays, plus particulièrement dans la région de Beni, le réseau territorial de plaidoyer pour la paix, la gouvernance et le développement de Beni, mène une série des plaidoyers aux différentes autorités depuis lundi 8 avril 2024. Ce réseau mène ces activités dans le cadre du projet d’appui à la participation des jeunes au processus électoral à l’Est de la RDC, qui est exécuté par le Bénévolat pour l’enfance, avec l’appui financier de l’organisation NED.

Lundi et mardi, cette structure locale a respectivement échangé et déposé des copies de ses documents de plaidoyer remplies des recommandations pour l’amélioration des irrégularités vécues au dernier processus électoral au chef d’antenne de la CENI et le commandant de la police nationale congolaise (PNC). Dans la première note déposée à la CENI, ce réseau a demandé à la centrale électorale d’améliorer les conditions logistiques et opérationnelles lors des prochaines élections dans la circonscription électorale de Beni-ville. Il s’agit notamment des élections des conseillers communaux et des autorités urbaines.

La deuxième copie remise au commandant de la Police nationale congolaise (PNC), ce mercredi est remplie des recommandations pour amener la police à bien jouer son rôle de sécuriser le processus électoral. Ainsi, le document reprend certaines irrégularités documentées lors des dernières élections notamment le monnayage des jetons, la brutalisation de certains requérants par les agents de la police et d’autres cas.

Dans ce document dont une copie a été remise au commandant de la police en présence du maire de la ville de Beni, le commissaire supérieur Nyofondo Tekodal, le réseau territoriale de plaidoyer demande au commandant de la police de déployer prochainement des policiers aux différents centres avec des armes non létales.

Mbambu Muke Ange, facilitatrice au sein de cette organisation, qui s’est exprimé, a remercié le commandant de la police comme le chef d’antenne local de la CENI pour leur esprit d’ecoute. Les deux personnes ont chacune promis de travailler à son niveau selon les recommandations émises dans le document. La personne ressource n’a pas aussi manqué de remercier tous les jeunes qui ont concouru à l’élaboration de cette note de plaidoyer dans une tribune populaire, il y a quelques jours en ville de Beni.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Ituri : Plusieurs cas de la conjonctivite virale signalés à la prison centrale de Bunia

Bunia, 27 mai 2024 - Plus de deux cents (200) pensionnaires sont atteints par l'épidémie de la conjonctivite à...

Infrastructures: Six actions enregistrées par le Foner pour la réhabilitation des routes en RDC

Kinshasa, 27 Ma  2024- Le Fonds National pour l'entretien Routier (Foner) a enregistré six actions pour améliorer l'entretien et...

Kinshasa : Le marché de Matete réduit en cendres par un incendie

Kinshasa, 27 mai 2024- Perte énorme des biens de plusieurs commerçants au marché de la commune de Matete, situé...

Contentieux électoral: le conseil d’État convoque le gouverneur récemment élu de la province du Tanganyika

Kalemie, 27 mai 2024- L'actuel gouverneur de la province du Tanganyika, Kitungwa Muteba Christian a été convoqué devant le...

Linafoot – Play-offs : Mazembe concède sa 1ère defaite en s’inclinant face à Maniema Union 

Kinshasa, 26 Mai 2024 - L'AS Maniema Union a réussi la grosse sensation en infligeant au TP Mazembe sa...