RDC : ONIP transformé en cybercafé, dénonce le PMVS auprès de Félix Tshisekedi

Kinshasa, 11 avril 2024- Dans une dénonciation adressée jeudi 11 avril, au Chef de l’État, dont une copie a été consultée par Dépêche.cd, le programme multisectoriel sectoriel et de vulgarisation (PMVS) révèle que l’Office National d’identification de la Population (ONIP) est devenu un service réceptacle de scène théâtrale. A l’en croire, c’est depuis la suspension de son directeur général Richard Ilunga l’année passée.

Menant cette démarche, dite de contrôle citoyen en vertue de l’article 67 de la Constitution, le PMVS soutient que l’incompétence du DG ai en place Stanislas Kenza, au sein de ce service purement technique, est à la base de l’inactivité de plusieurs agents.

“Monsieur le Directeur Général en intérim fait de cette société un cybercafé où il est le seul dirigeant qui oriente le travail de saisie et d’imprimerie”, lit-on dans cette dénonciation.

Ce dernier est également accusé d’avoir rabattu le salaire des agents tout en excellent notamment dans le népotisme, clientélisme et favoritisme.

“Certains pères de familles se retrouvent sans salaire parce que non seulement il aurait engagé des nouvelles têtes, mais aussi il aurait augmenté les salaires de ses adeptes tout en s’opposant aux dernières directives données par le chef de l’Etat, interdisant des recrutements dans des entreprises publiques et tout autre mouvement. Il aurait menacé les collègues syndicalistes qui ont essayé de manifester en faveur des autres”, révèle le PMVS.

Il est également soupçonné d’une tentative de détournement de fonds d’un compte lié aux opérations d’identification et octroi des cartes.

“Ce compte avait deux signatures (la sienne et celle de Mme la DGA), mais en decembre de l’année passée lorsque le gouvernement a décidé de verser un montant pour l’avance des opérations, ce dernier a non seulement pas voulu aviser la DGA mais il a ouvert un compte parallèle à la Sofibanque pour y mettre ce montant, n’est-ce pas une tentative de détournement?” s’interroge-t-il.

Ce faisant, le PMVS promet d’éventrer le boa le 16 avril prochain au cours d’une conférence de presse pour dénoncer ce mandataire qui dit-il, met en péril le mandat et le vision du Chef de l’Etat jusqu’à vouloir lui faire revivre “les erreurs du passé”.

Cédric BEYA

Les plus vus

CNSSAP – Gestion ressources humaines : Plus de peur que de mal, après vérification de conformité, l’IGF a bel et bien validé la paie...

Le système de contrôle interne des ressources humaines de la CNSSAP est bien satisfaisant. L'IGF a, après contrôle de...

Sud-Kivu : Un camion renversé fait des morts en majorité des écoliers à Kabare

Bukavu, 28 mai 2024- Un accident de circulation a fait des morts et des blessés graves la mi-journée de...

Transport : la RVF expérimente un bateau de balisage construit au Maniema

Bukavu, 28 mai 2024 - Avec la permission du ministère de transport en Republique Democratique du Congo, la Régie...

Sécurité et Défense : La RDC construit une usine de production d’explosifs et des engins militaires à Likasi

Kinshasa, 28 mai 2024- La République Démocratique démocratique du Congo va bientôt se doter d'une usine de production d'explosifs...

RDC- Blocage de la sortie du gouvernement: La NSCC de Jonas Tshombela déplore l’attitude du présidium de l’Union sacrée

Kinshasa, 28 mai 2024- Des voix s'élèvent pour dénoncer la lenteur si pas le blocage de la sortie du...