Gouvernorat de Kinshasa : Daniel Bumba victime d’une cabale montée par des concurrents en mal de positionnement

Kinshasa, 28 avril 2024- l’Assemblée provinciale de Kinshasa est en ébullition avec les auditions des candidats gouverneurs lancées le 26 avril, conformément au calendrier réaménagé de la CENI.

Daniel Bumba, ticket gagnant de l’Union sacrée s’est démarqué des aux autres candidats par son discours de haute facture, fait remarquer un député provincial, convaincu de son programme.

“Son discours est prometteur pour la renaissance de Kinshasa. Il trace un cap clair et cela nous redonne espoir”, a lâche un député provincial, visiblement conquis par l’UDPS Daniel Bumba.

Face à celui qui a mis la barre haute, avec un discours programme, des candidats en mal de positionnement commencent a distillé dans l’opinion des fausses informations pour le discréditer.

Ces derniers ont lancé une campagne de diabolisation contre Daniel Bumba en lui prêtant des faits de corruption lui attribuant un appartement dans un chic immeuble de la ville et des véhicules qu’il s’apprêteraient à donner aux députés.

Cette vaste campagne d’intoxication et de diabolisation est l’œuvre de ses adversaires politiques, en perte de vitesse aussi bien dans l’opinion que dans l’hémicycle.

Daniel Bumba, dont l’intégrité est reconnue de tous, n’a nullement besoin de corrompre les élus pour se faire élire.

Pour d’aucuns, cette machination mise en place par ses détracteurs prouvent à suffisance qu’ils sont en manque de confiance d’eux. De même, ils accusent leurs auteurs de cracher sur l’honneur des élus provinciaux.

Deux reviennent comme instigateurs de cette campagne: il s’agit de Deo Kasongo et Vidiye Tshimanga, dénonce un cadre de l’UDPS.

“Nous dénonçons les méthodes peu orthodoxes du futur candidat malheureux Deo Kasongo. Vous n’avez pas encore perdu vous commencez comme ça, j’imagine ce que vous ferez après votre défaite le lundi? Déo Kasongo, tu as décidé de nous affronter nous allons te détruire et croisons les doigts jusqu’au lundi”, s’indigne un autre cadre de l’UDPS qui accuse Déo Kasongo, d’être derrière ce gros mensonge monté contre Daniel Bumba.

Si Deo Kasongo est prêt à tout pour assouvir une ambition politique dont il n’a pas les moyens, jusqu’à mentir qu’il est de l’UDPS, Vidiye n’est pas en reste. D’autres militants de l’Union sacrée le soupçonnent aussi d’être derrière ce coup monté.

En dépit de ces coups bas en dessous de la ceinture avec des armes non conventionnels dans un pays en démocratie, Daniel Bumba part toujours favori pour gagner sans conteste cette élection.

La tonne d’applaudissements reçue lors de son discours démontre clairement le choix des députés provinciaux à qui ils vont accorder lundi 29 avril, la destinée de gouverner la ville de Kinshasa durant les cinq prochaines années.

Les plus vus

Gouvernement Suminwa : Voici les nommés (Liste)

Kinshasa, 29 mai 2024- Le Gouvernement est enfin là, deux mois après la nomination de la Première Ministre, Judith...

CNSSAP – Gestion ressources humaines : Plus de peur que de mal, après vérification de conformité, l’IGF a bel et bien validé la paie...

Le système de contrôle interne des ressources humaines de la CNSSAP est bien satisfaisant. L'IGF a, après contrôle de...

Sud-Kivu : Un camion renversé fait des morts en majorité des écoliers à Kabare

Bukavu, 28 mai 2024- Un accident de circulation a fait des morts et des blessés graves la mi-journée de...

Transport : la RVF expérimente un bateau de balisage construit au Maniema

Bukavu, 28 mai 2024 - Avec la permission du ministère de transport en Republique Democratique du Congo, la Régie...

Sécurité et Défense : La RDC construit une usine de production d’explosifs et des engins militaires à Likasi

Kinshasa, 28 mai 2024- La République Démocratique démocratique du Congo va bientôt se doter d'une usine de production d'explosifs...