Nord-Kivu : “Les ADF sont en communication avec les M23” (Crispin Mbindule après l’attaque à Kambau)

Goma, 13 juin 2024- Les Forces démocratiques alliées (ADF) ont attaqué mercredi 12 juin la localité de Kambau, dans le secteur de Bapere, au Nord du territoire de Lubero, dans la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Sur place, les ADF ont massacré de populations civiles avant de blesser le chef de localité de Kambau. À en croire Crispin Mbindule Mitono député national, l’ennemi a profité de l’absence des forces de défense et de la police dans la localité de Kambau, ce qui a conduit aux massacres des civils.

Avec cette attaque dans le territoire de Lubero, l’élu de Butembo estime que les ADF sont en communication directe avec les rebelles du M23 et souhaitent faire jonction avec les hommes de Kagame qui se trouvent du côté de Kibirizi, à la porte de Kanyabayonga, au Sud de Lubero.

“Jusque-là les éléments FARDC sont déjà à Cantine, Mabalako pour essayer de stabiliser la situation sécuritaire mais aujourd’hui c’est vers Masala et dans la localité de Kambau où les ADF viennent de massacrer encore des populations. Le problème est qu’à Kambau, il n’y avait ni la police ni les FARDC. D’ailleurs, ils ont blessé le chef de la localité. L’ADF Nalu est en communication directe avec le M23”, a-t-il déclaré.

Et de poursuivre: “lorsque nos forces de défense attaquent, frappent les M23 au niveau de Rutshuru, les ADF aussi égorgent la population de Beni pour que l’armée puisse dégarnir les lignes de front de Rutshuru pour aller intervenir dans le territoire de Beni. Quand vous voyez comment ils quittent Beni, ils viennent d’entrer dans le territoire de Lubero. Donc, quand ils entrent dans le territoire de Lubero, c’est pour chercher à aller faire jonction avec les M23 qui se trouvent du côté de Kibirizi”, poursuit l’élu de Butembo.

Pour barrer la route aux ADF, le député national Crispin Mbindule Mitono propose le déploiement des jeunes résistants dits Wazalendo dans la partie Ouest du territoire de Beni où il n’y a pas une forte concentration de la coalition FARDC-UPDF. Selon lui, les jeunes devront anéantir l’ennemi.

“J’aurais voulu qu’on puisse déployer certains patriotiques Wazalendo du côté Ouest du territoire de Beni parce que ces Wazalendo maîtrisent bien la forêt. Les ADF sont à la porte des zones aurifères de Manguridjipa”, soutient-il.

Pour rappel, c’est pour la deuxième fois que les forces démocratiques alliées (ADF) attaquent le territoire de Lubero. En 2023, elles l’ont attaqué à partir de la chefferie des Baswagha, sur la côte Ouest du Lac Edouard, ce qui a conduit à la mort d’une dizaine des civils. Bien qu’il y a une forte résistance, le territoire de Lubero se retrouve entre deux ennemis dont les ADF du côté Nord et les rebelles du M23/RDF côté Sud.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différents artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...

RDC- Remise des sceaux officiels de l’État : l’Assemblée nationale première bénéficiaire 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Le Ministre d'État, Ministre de la justice et garde des sceaux, Constant Mutamba, a remis...

Ituri-Insécurité : Plus de 150 familles pygmées vivent à la belle étoile à Mungwalu

Bunia, 23 Juillet 2024- Les récentes attaques de la milice CODECO dans les entités environnant la commune commune rurale...

RDC: Félix Tshisekedi révoque l’abbé Jean Bosco Bahala à la tête du PDDRCS

Kinshasa, 23 juillet 2024- l'abbé Jean Bosco Bahala n'est plus coordonnateur national du Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire...

RDC: Judith Suminwa hausse le ton contre la vie ostentatoire et du luxe insolent des membres du gouvernement  

Kinshasa, 23 juillet 2024- La Première Ministre a exposé, ce lundi 22 juillet 2024, sur l’implémentation du Programme d’Actions...