Suspension du F92 pour les églises et Asbl : Les leaders religieux chez Constant Mutamba

Kinshasa, 25 juin 2024 : Le Ministre d’État, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Constant Mutamba Tungunga, a reçu lundi 14 juin 2024 dans son cabinet de travail, les responsables des confessions religieuses.

Les échanges ont tourné autour de la décision prise par le ministère de la justice, relative à la suppression du Folio 92 sur toute l’étendue du pays, demandant aux Associations sans but lucratif et églises ne disposant pas de la personnalité de s’en procurer.

Reçu en premier, Mgr Donatien Nshole a, au sortir de l’audience, rassuré le ministre de la justice sur l’accompagnement de l’Église catholique dans l’exécution de la charge que l’État lui a confiée par le Président de la République. Le prélat catholique a profité de l’occasion pour plaider sur la spoliation des concessions de l’Église à Kinshasa, y compris dans quelques provinces du pays.

À son tour, l’Église du Christ au Congo, ECC, a rassuré son soutien au ministre d’État, ministre de la justice et garde des sceaux. Reçue en délégation conduite par le Révérend Moïse Bemba, l’ECC a, à travers son représentant circonstancielle, présenté ses civilités au ministre de la justice, et a profité de ce moment pour avoir des directives claires, concernant la décision sur les ASBL et confessions religieuses fonctionnant au pays avec le “F92”.

Tour à tour, les représentants des confessions religieuses ont exprimé leur desideratum au Ministre Mutamba, celui de vouloir remettre de l’ordre dans le secteur religieux, notamment sur la nuisance sonore.

À en croire l’archevêque EJIBA YA MAPIA, président de la plateforme des confessions religieuses, les chefs religieux ont Ensemble avec le Minetat, pris l’engagement de créer une commission paritaire afin de suivre minutieusement tout acte de violation et de non respect des textes régissant l’installation et exercices de la religion en RDC.

Dans sa vision d’assainir le secteur de la justice, Constant Mutamba, a accordé un moratoire d’un mois aux concernés, afin de se conformer aux prescrits légaux.

La Rédaction

Les plus vus

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différents artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...

RDC- Remise des sceaux officiels de l’État : l’Assemblée nationale première bénéficiaire 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Le Ministre d'État, Ministre de la justice et garde des sceaux, Constant Mutamba, a remis...

Ituri-Insécurité : Plus de 150 familles pygmées vivent à la belle étoile à Mungwalu

Bunia, 23 Juillet 2024- Les récentes attaques de la milice CODECO dans les entités environnant la commune commune rurale...

RDC: Félix Tshisekedi révoque l’abbé Jean Bosco Bahala à la tête du PDDRCS

Kinshasa, 23 juillet 2024- l'abbé Jean Bosco Bahala n'est plus coordonnateur national du Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire...

RDC: Judith Suminwa hausse le ton contre la vie ostentatoire et du luxe insolent des membres du gouvernement  

Kinshasa, 23 juillet 2024- La Première Ministre a exposé, ce lundi 22 juillet 2024, sur l’implémentation du Programme d’Actions...