RDC : A Beni, Julien Paluku rassure sur la levée prochaine de “l’état de siège” en vigueur au Nord-Kivu et Ituri

Beni, 12 juillet 2023 : La mesure spéciale de l’État de siège instaurée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi, depuis plus de deux ans dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri, sera levée dans le tout prochain jour. La précision est de Julien Paluku Kahongya, ministre de l’industrie, qui s’est exprimé au cours d’un point de presse organisé ce mercredi 12 juillet 2023, en ville de Beni.

Le président du parti politique Bloc Uni pour l’émergence du Congo (BUREC), donnant son point de vue après consultation par le Président de la République, comme ancien gouverneur du Nord-Kivu, indique que le retour de la paix à l’Est du pays ne dépend pas que l’état de siège, mais aussi des plusieurs autres facteurs.

“…J’ai participé à trois évaluations de l’état de siège au côté du premier ministre, chef du gouvernement, à Bunia, Goma, depuis avril 2022, et à l’issue de toutes les consultations, il s’est avéré que les résultats escomptés attendus n’ont pas été retrouvés, c’est-à-dire la paix n’est pas revenue. Partout où nous sommes passés, en tout cas la demande pressente de la population n’est pas à deux ou trois mots, c’est la levée de l’état de siège. Le Chef de l’État a accédé à cela, voilà pourquoi, il a été convoqué à Kinshasa une table-ronde, qui pourra avoir lieu à ce mois de juillet pour que finalement cette solution qui avait été proposée soit levée”, a déclaré Julien Paluku Kahongya.

Dans le même chapitre, Julien Paluku a indiqué en sa qualité de membre du gouvernement devant la presse, que la levée de cette mesure spéciale de l’état de siège ne pourrait pas énerver certains acteurs, notamment des militaires, qui ont été fait pour gérer des questions de guerre, de restaurer la paix et protéger l’intégrité territoriale.

Parlant par ailleurs de son ministère de l’industrie, Julien Paluku, a appelé les opérateurs économiques à la création des industries pour la transformation locale, sur base de la zone économique spéciale, qui définit le profil économique de chaque région du pays.

“Aujourd’hui, le pays peut être fier d’avoir un instrument qui définit le profil économique de chaque espace en lui donnant une orientation industrielle donnée. Chaque espace a le type d’industries qu’il faut. Et donc, on peut dire, en nous adressant au monde entier et aux opérateurs économiques que si vous voulez vous installer à Beni, en Ituri et partout ailleurs, vous devez savoir le profil économique de chaque région. Quand on demande ce que le Ministre a déjà fait, ce n’est pas à moi de construire ces industries, c’est plutôt aux opérateurs économiques qui ont ce profil défini par le gouvernement de se saisir de cette opportunité. Par exemple, il faut installer une industrie à Maboya pour extraire le jus d’ananas que nous importons depuis l’Afrique du Sud”, a t-il déclaré.

Le Ministre de l’industrie a conclu son speech en indiquant que lui et son équipe ont mis en place six (6) composantes pour industrialiser davantage la RDC. Il parle notamment de la réhabilitation des infrastructures routières, la construction des ports et aéroports…

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...