EPST : “Aucun acompte des frais scolaires ne peut être exigé avant la rentrée scolaire” (Tony Mwaba)

Kinshasa, 06 août 2023 : Dans la perceptive de la nouvelle année scolaire en République démocratique du Congo, le ministre de tutelle, Tony Mwaba a annoncé quelques dispositions pratiques à prendre.

Dans sa correspondance, le numéro un de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) souligne qu’aucun acompte des frais ne doit être exigé avant la rentrée scolaire, les parents sont libres de se procurer les fournitures scolaires, les uniformes et la tenue de l’éducation physique au marché de leur choix.

Bien plus, il insiste que les inscriptions sont gratuites et doivent être faites aux dates fixées dans le calendrier scolaire 2023-2024, aucun test d’admission ne doit être organisé pour les nouveaux élèves et aucun frais de réinscription ne doit être exigé aux anciens élèves.

Le ministre de l’EPST renchérit que, les frais scolaires doivent être perçus obligatoirement en monnaie nationale et aucun élève ne peut être exclu pour des raisons de son appartenance ethnique, raciale, religieuse ou pour raison des frais scolaires.

“J’attire votre attention sur le fait que certaines dispositions énumérées ci-haut, quoique prises antérieurement, souffrent de non application et vous instruis de prendre des sanctions sévères à l’endroit des récalcitrants”, peut-on lire dans ce document.

Il y a lieu de signaler que, conformément au calendrier scolaire, la rentrée aura lieu le 4 septembre prochain sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo (RDC).

Riel LUKOMBO

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...