Afrique : Coup d’Etat au Gabon après la réélection d’Ali Bongo

Kinshasa, 30 août 2023 : Après l’annonce de la réélection d’Ali Bongo, des militaires ont proclamé l’annulation du scrutin.

Les résultats officiels des élections générales donnent la victoire à Ali Bongo avec 64,27% des suffrages exprimés.

Juste après cette publication, un groupe de militaires a annoncé ce 30 août 2023 à la télévision, l’annulation du scrutin et la dissolution des institutions.

Au moment où les chiffres étaient égrenés, juste avant 5h du matin, d’après RFI, la diffusion est coupée pendant quelques minutes. Une douzaine de militaires apparaissent ensuite à l’écran.

“Nous mettons fin au régime en place”, déclare l’un d’eux en lisant un communiqué proclamant l’annulation des élections et la dissolution des institutions.

A lui d’annoncer que “toutes les institutions de la République sont dissoutes, le gouvernement, le Sénat, l’Assemblée nationale, la Cour constitutionnelle […]. Nous appelons la population au calme et à la sérénité et nous réaffirmons notre attachement au respect des engagements du Gabon à l’égard de la communauté internationale”.

Il proclame en outre “la fermeture des frontières du pays jusqu’à nouvel ordre”.

MAKAMBO Bernetel

Les plus vus

RDC : “La taille du gouvernement sera réduite” (Bahati après échange avec Judith Suminwa)

Kinshasa, 15 avril 2024- L'autorité morale du regroupement AFDC-A Modeste Bahati est d'accord avec la Première Ministre Judith Tukula...

Formation du gouvernement Suminwa : “Ceux qui auront la chance d’être nommés qu’ils réfléchissent sur la manière de répondre aux défis énormes dans un...

Kinshasa, 16 avril 2024 - Vital Kamerhe et ses deux regroupements politiques (A/A UNC et A/VK2018) ont été reçus,...

Formation du gouvernement : Judith Suminwa consulte jusqu’au 19 avril

Kinshasa, 15 avril 2024 : La première ministre de la République démocratique du Congo, Judith Suminwa Tuluka poursuit ses...

Dossier Cardinal Ambongo : “Personne ne peut empêcher le Cardinal de dénoncer les maux qui rongent notre pays” (Martin Fayulu)

Kinshasa, 15 avril 2024 : Empêché d'accéder au salon VIP de l'aéroport international de Ndjili, dimanche 14 avril 2024,...

Crime passionnel : Un ancien vice-ministre du gouvernement FCC-CACH aux arrêts

Kinshasa, 15 avril 2024- Moussa Mondo, ancien vice-ministre des hydrocarbures a passé nuit entre les mains de service de...