Addis-Abeba : “Si le M23 refuse de coopérer, ils devront en assumer les conséquences”(F. Tshisekedi)

Goma, 17 février 2024- Le chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi Tshilombo a pris part la soirée de vendredi 16 février au Mini-sommet extraordinaire sur la situation sécuritaire à l’Est de la RDC.

Ce mini-sommet a, entre autres, évoqué le retour à un dialogue constructif et réconciliation entre la RDC et le Rwanda, la cessation immédiate des hostilités, le retrait immédiat du M23 et des forces de défense du Rwanda (RDF) des zones occupées et le lancement du processus de cantonnement de ce mouvement.

“L’objectif de ce mini-sommet est de réfléchir ensemble pour obtenir un cessez-le-feu entre la RDC et le M23, et tenter un dialogue direct possible entre les Chefs d’Etat du Rwanda et de RDC parce que la situation se détériore”, a déclaré Joâo Laurenço, Président de l’Angola et médiateur désigné par l’Union Africaine pour apaiser la tension entre la RDC et le Rwanda.

Dans la salle Julius Nyerere, chacun de deux présidents a tenu un discours devant une dizaine des délégations d’autres pays africains. Dans son intervention lors des travaux à huit clos du Mini-sommet sur la situation, Félix Tshisekedi a démontré l’implication du Rwanda dans l’entretien de l’insécurité et le pillage des richesses dans la partie Est de la RDC.

A haute voix, Tshisekedi a insisté sur la nécessité de rétablir la vérité.

“Cette guerre n’est pas une invention de la République Démocratique du Congo. Elle est menée pour poursuivre le pillage de mon pays et servir les intérêts du Rwanda et de ses alliés. Nous ne négocierons jamais avec le M23. Je souhaite la paix, mais pas à n’importe quel prix. Nous avons déjà exprimé tout notre point de vue à ce sujet, et un système a été mis en place, connu sous le nom de désarmement et cantonnement. Si le M23 refuse de coopérer, ils devront en assumer les conséquences”, a-t-il martelé.

Outre la rencontre de ce vendredi, le Chef de l’État congolais prendra part ce samedi 17 février 2024 à d’autres activités, dont le 37ème sommet de l’Union Africaine et le Conseil de Paix et sécurité de l’UA (CPS).

Magloire TSONGO

Les plus vus

RDC – Fin de formation des commandos : “Nous refusons la trahison… Prenez votre travail avec abnégation et détermination pour protéger nos frères et...

Kinshasa, 23 avril 2024 - Débutée depuis le 17 juin 2023, la formation des commandos a été clôturée le...

RDC : Une enquête révèle la décrue du lac Tanganyika

Kalemie, 23 Avril 2024- Après l'enregistrement d'énormes dégâts causés par des inondations liées à la montée des eaux du...

RDC-securité : Le gouvernement renforce la mobilité des unités de la PNC

Kalemie, 23 avril 2024- Le gouvernement congolais a renforcé, lundi 23 avril, la mobilité des différentes unités de la...

RDC-Erreurs matérielles : 19 députés nationaux réhabilités par la Cour constitutionnelle

Kinshasa, 22 avril 2024- 19 députés nationaux invalidés par la cour constitutionnelle ont été réhabilités, par la Cour constitutionnelle,...

RDC: La SOCODA plaide pour la protection des artistes musiciens et de leurs œuvres auprès de la Première ministre

Bunia, 22 avril 2024- Le président de la Société Congolaise de Droits d'auteurs et des Droits voisins ( SOCODA...