Nord-Kivu – Journée internationale de la paix : Des organisations proposent des solutions pour le retour de la paix

Beni, 22 Septembre 2023 : La journée internationale de la paix, a été célébrée ce jeudi 21 septembre. La célébration de cette journée dédiée à la paix et particulièrement à l’absence de la guerre, qui doit se manifester par un cessez-le-feu dans les zones de combat, est passée inaperçue en ville de Beni, au Nord-Kivu. Aucune activité officielle n’a été au rendez-vous.

Le chargé de communication du programme de désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire et stabilisation antenne de Beni, qui s’est entretenu en exclusivité avec une radio locale, appelle à la solidarité des habitants envers les rendus pour permettre un retour immédiat de la paix dans la région de Beni, sous menace des groupes armés depuis plusieurs années.

A en croire Julien Lunga Shutshe, communicateur local du PDDRCS, ce programme a été exécuté dans la région de Beni, dans l’objectif d’aboutir au désarmement des combattants qui aimeraient se rendre volontairement pour favoriser le retour de la paix. Une fois rendus, les désormais ex combattants sont d’abord pris en charge psychologiquement, ensuite soutenus par le gouvernement à travers des petites activités génératrices de revenus pour laver leurs mémoires afin qu’ils oublient des actes barbares dont ils ont été auteurs ou co-auteurs avant leur réinsertion dans la communauté.

Pour la même occasion, l’ASBL Jeunes patriotes consolidateurs de la paix (JPCP), qui s’est exprimée dans une déclaration rendue publique ce jeudi 21 septembre, invite les différents acteurs de la paix, dont la population et les autorités au vivre ensemble. Son coordonnateur Benjamin Asimoni, reste persuadé que la résolution pacifique des conflits est une des pistes pour le retour de la paix à Beni.

Toujours en marge de cette journée, Samuel-Don Katembo Sekanabo, président du Parlement des Jeunes en ville de Beni, qui s’est exprimée, reste confiant que l’unité et la bonne collaboration entre différents acteurs de la paix facilitera le retour de la paix, qui jusque-là reste une utopie dans la région de Beni. Il invite les autorités à prendre leur responsabilité en mains.

Le Forum de Paix de Beni demande au conseil de sécurité des Nations-Unies d’organiser urgemment une réunion afin de permettre aux acteurs locaux de paix de la société civile de s’adresser directement à lui, de prendre des sanctions sévères et exemplaires contre tous les réseaux de trafic d’armes. Le forum de paix demande aussi au gouvernement congolais de faire preuve d’un État sérieux et engagé dans la protection pratique de ses populations.

En territoire de Lubero, la participation active de la femme dans les démarches de la recherche de la paix à l’est de la RDC, est très capitale. Message de Madame Mbambu Nzavake Mwamini femme leader en territoire de Lubero à l’occasion de la journée mondiale de la paix ce jeudi 21 septembre 2023. Pour elle, c’est aberrant de parler de la recherche de la paix sans faire participer la femme qui est la première victime de l’insécurité.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...