RDC : “Il a simplement réussi à conserver son ADN de haine et ses discours de division. La CPI existe toujours” (Katumbi à Bemba)

Kinshasa, 18 décembre 2023 – Moïse Katumbi, candidat à la présidentielle du 20 décembre, a délié sa langue après les accusations de Jean-Pierre Bemba selon lesquelles il voudrait pirater le système informatique de la CENI.

Pour cet opposant du régime en place, le vice-premier ministre, ministre de la Défense a réussi à conserver son ADN de haine et ses discours de division.

“Une fois de plus, j’ai suivi les mensonges et calomnies de l’ancien détenu de la CPI sur la Radio Top Congo, mon frère, je n’ai pas en moi l’ADN criminel, ne crois pas que tout le monde a cet esprit diabolique de prendre les armes et de commettre des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité pour devenir vice-président. Un ministre de la défense mais sans défense. Il a simplement réussi à conserver son ADN de haine et ses discours de division. La CPI existe toujours”, a-t-il écrit via son compte X.

Bien avant, Jean-Pierre Bemba a souligné que Moïse Katumbi veut instaurer la mafia au sommet de la RDC comme il l’a fait au Katanga.

“Ce monsieur est capable de marcher sur des cadavres pour ses intérêts personnels”, a laissé entendre le numéro 1 du parti politique MLC.

Ces altercations à distance interviennent à moins de 48 heures des élections générales en RDC, soit à quelques heures de la fin de la campagne électorale.

Riel LUKOMBO

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...