RDC-Consultations : Les propos « mystérieux » de Félix Tshisekedi au G13

Kinshasa, 11 novembre 2020 – À la sortie du groupe de 13 personnalités et acteurs sociaux des consultations avec le président de la République, des mots mystérieux ont provoqué des rémouds au sein de l’opinion. Des déclarations fusent de partout pour démentir les propos attribués au chef de l’Etat par le député national Henri Thomas Lokondo. « Le président a dit qu’il n’abandonne pas l’accord, » avait-il déclaré en liminaire.

Incendiaire, à en croire même à la mine affichée par certains membres de la délégation qui avaient pris part à la consultation du Président de la République. La presse présente au moment de cette déclaration a observé les regards des autres membres du G13 étonnants. Embarrassés sûremment par ces propos apparemment hors contexte!

D’autres membres dès la sortie du Palais de la nation, ont tenté de solliciter la censure de ces propos soutenant mordicus que l’honorable aurait menti et que le président n’aurait pas exactement dit cela. Sans compter sur la presse et la notion de censure.

Parmi les personnalités présentent à cet entretien, François Muamba Tshishimbi, collaborateur de Félix  Tshisekedi, a immédiatement tweeté « membre du secrétariat, j’ai couvert la consultation du G13, je confirme avoir entendu l’Hon Thomas Lokondo dire ce qu’il a écrit il aurait dû s’assumer devant la presse au lieu de tenter d’abuser l’opinion en prêtant au PR des propos qu’il n’a pas tenus ».


Un autre tweet, celui du député provincial et ancien directeur de cabinet Felix Tshisekedi alors président de l’UDPS, Peter Kazadi, cherche à dementir les propos! « Honorable Thomas Lokondo pour qui j’ai un profond respect n’a pas dit vrai. Dois-je dire qu’il a menti en attribuant au Chef de l’Etat les propos non prononcés? » estime-t-il.


Un autre inconditionnel parmi les durs, Jean Claude Katende coordonateur de l’ONG des droits de l’homme ASADHO, ironise que si ces déclarations sont vraies, « il faudrait réduire les attentes dans les retombées de ces consultations ».

Parmi les pistes de solution en vue de la sortie de la crise abordées, Henri Lokondo a soutenu que le G13 a proposé au chef de l’État une issue tout à fait mystérieuse que paraît l’Accord FCC-CACH. « Puisque lui-même n’abandonne pas l’Accord, nous lui avons dit d’essayer de voir le partenaire principal Joseph Kabila, avec qui vous aviez signé l’Accord. Nous l’avons même qualifié, en rigolant, d’Accord mystérieux puisque personne d’entre nous le connaît, seuls les deux le connaissent. Alors il faut que les deux se retrouvent pour requalifier la gouvernance général dans le cadre de cet Accord, » avait déclaré Thomas Lokondo.
Aucune prise de position officielle n’est venue du Cabinet du président de la République, en dépit de la controverse entretenue dans les réseaux sociaux par certains fidèles et proches de la cour présidentielle.

Cédric BEYA 

Les plus vus

RDC- Assemblée provinciale Kinshasa: Gecoco Mulumba place Godé Mpoy sur une chaise éjectable

Kinshasa, 04 mars 2021-Dernier signataire sur la liste de 25 députés provinciaux de Kinshasa ayant officiellement adhéré à l'union...

RDC- Procès EPST: Prochaine audience prévue mardi 9 mars

Knshasa, 4 mars 2021- C'est ce vendredi 05 vendredi 2021, qu'a démarré le procès sur le présumé détournement des...

Urgent : Samy Badibanga démissionne du poste de premier vice- président du sénat

Kinshasa, 05 mars 2021, le premier vice-president  du Sénat Samy Badibanga Ntita vient de démissionner de son poste à...

RDC : Après Kamala Harris, Félix Tshisekedi reçoit des félicitations du président américain Joe Biden

Kinshasa, 5 mars 2021, l'ambassadeur américain Mike Hammer, porteur d'un message du président Joe Biden a été reçu par...

RDC: l’UDPS se dit prête à concourir aux scrutins de 2023

Kinshasa, 5 mars 2021,' Le secrétaire général de l'Union pour la démocratie et le provrès social, UDPS, Augustin Kabuya,...