RDC-gratuité de l’enseignement: Cécile Tshiyombo salue le réajustement du salaire des enseignants

Kinshasa, 21 decembre 2020-La  secrétaire générale du Syndicat des enseignants du Congo, Cécile Tshiyombo a affirmé lundi que l’an un de la gratuité de l’enseignement décrétée par le Chef de l’Etat se porte mieux, avec à la clé, une petite amélioration, malgré les effets induits ainsi que les bruits de quelques écoles catholiques de Kinshasa.

Dans un entretien avec depeche.cd, Mme Tshiyombo a soutenu que les cours ont été dispensés correctement sur l’ensemble du territoire national en dépit de certaines écoles catholiques qui doivent, dit-elle, s’interroger si en renvoyant les enfants en vacances anticipées, elles ont accompli leur mission.

Entre-temps, Cécile Tshiyombo a révélé que le réajustement du salaire des enseignants a été supérieur aux années antérieures.

« Dans ce pays, aucun Chef d’Etat n’est arrivé et a donné un réajustement ou une augmentation de salaires de plus de 100 dollars aux enseignants. »_
Et d’ajouter : « Nous avions bénéficié d’un réajustement des salaires de l’ordre de 5000 Fc. Quand c’est plus, il valait 10.000 Fc. Aujourd’hui, dans la ville de Kinshasa on a donné 194 000 Fc, à Lubumbashi 208.000 Fc et dans les autres provinces 135000 Fc et dans les secteurs et villages, ce réajustement est de l’ordre de 39000 Fc »


En même temps, Cécile Tshiyombo a invité la justice à sanctionner les cinq hautes personnalités citées dans le rapport de l’IGF comme auteures du détournement des salaires des enseignants.
« Ce n’est pas celui qui a accordé cette enveloppe salariale qui a créé tout ça. Ce sont ceux-là qui ont l’habitude de chercher à s’enrichir sur le dos des enseignants qui ont mal partagé cette enveloppe pour diviser les enseignants. Lorsqu’on opère un petit réajustement, ils recrutent des gens. Il faut les sanctionner, a insisté Mme Tshiyombo.

Dans le même ordre d’idées, elle a rappelé le rôle du syndicat qui est un pont entre les enseignants et le gouvernement.
En fin d’entretien, elle a condamné la réinstauration des frais de motivation des enseignants par les parents d’élèves dans les écoles publiques conventionnées, surtout catholiques.

Cédric BEYA 

Les plus vus

Union Africaine : Les questions sécuritaires dans la sous-région soumises à Félix Tshisekedi

Kinshasa, 6 mars 2021-Le Chef de l'État a accordé une audience à Amin Abba Sidick, Ministre Tchadien des Affaires...

Nord-kivu: Pour avoir chanté « politiciens escrocs », un artiste musicien comparaît lundi devant la justice

Beni, 6 mars 2021- Auteur de la chanson "Politiciens escrocs", l'artiste musicien, Delcat Idengo va comparaître lundi 08 mars...

RDC- Covid 19: « la vaccination n’est pas obligatoire » ( comité de riposte)

Kinshasa, 6 mars 2021- Le comité multisectoriel de lutte contre la pandémie à Coronavirus a examiné ce vendredi tard...

Présidence : Erick Nyindu nommé directeur de la cellule de communication 

Kinshasa, 6 mars 2021- Erick Nyindu est le nouveau directeur de la cellule de communication de la présidence de...

RDC- Assemblée provinciale Kinshasa: Gecoco Mulumba place Godé Mpoy sur une chaise éjectable

Kinshasa, 4 mars 2021-Dernier signataire sur la liste de 25 députés provinciaux de Kinshasa ayant officiellement adhéré à l'union...