RDC : Antoinette Kipulu plaide pour la finalisation du projet de loi portant répression de la traite des personnes

Kinshasa, 31 juillet 2021- La Ministre de la Formation professionnelle Antoinette Kipulu sollicite  du Gouvernement, au nom du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, l’accélération de l’examen du projet de loi portant prévention et répression de la traite des personnes aux fins de sa transmission urgente pour vote au Parlement.

Déclaration faite vendredi 30 juillet en marge de la célébration de la journée mondiale pour la dignité des victimes de la traite tenue à Kinshasa.

Comme à l’accoutumée, chaque 30 juillet de l’année, le monde célèbre la journée mondiale pour la dignité des victimes de la traite. À cet effet, l’Agence pour la prévention et la lutte contre la traite des personnes a organisé une cérémonie d’évaluation des avancées enregistrées en RDC en cette matière depuis sa création sur ordonnance présidentielle, le 19 avril 2019.

Il ressort de l’exposé de la Ministre représentante à ces assises du Président de la République, que c’est grâce au travail battu par l’agence que la RDC est passée de la zone rouge des pays où la traite des personnes bat son plein à la zone orange.

Ainsi, elle a fait savoir la détermination du Chef de l’Etat de ne ménager aucun effort pour porter la voix des victimes de la traite et les réhabiliter pour une réinsertion sociale et économique.

Pour sa part, la coordonnatrice de l’APLTP, Me. Cécille Rébeca Meta a plaidé pour la ratification de différents accords de coopération et d’entraide judiciaires afin de combattre efficacement la traite des personnes.

Elle a présenté, à la même occasion, à la Représentante du Chef de l’Etat les défis que l’agence doit relever en vue de produire le prochain rapport annuel attendu d’ici au 30 juin 2022.

L’exploitation des femmes et des filles comme des esclaves sexuelles par des groupes armés, le recrutement forcé des enfants dans les groupes armés, l’utilisation des enfants dans des mines, l’enlèvement des filles et des enfants aussi des adultes pour la vente des organes, le mariage forcé etc… telles sont les formes de traite répertoriées en RDC par l’APLTP avec l’accompagnement de ses partenaires dont les Etats Unis d’Amérique.

Thème de la journée pour la dignité des victimes de la traite

“Que la voix de la victime nous guide”. Tel est le thème choisi au niveau mondial pour célébrer la journée du 30 juillet dédiée aux victimes de la traite. Au niveau national, le thème retenu est “Victime de la traite en RDC, priorité de notre combat.”

Un thème et un sous thème qui justifie la création de l’APLTP qui fonctionne grâce au financement du trésor public. Et dont le résultat sur terrain a permis à la RDC de se doter d’un plan stratégique de cinq ans pour lutter contre la traite des personnes.

Manassé DIBWA

Les plus vus

RDC : Félix Tshisekedi appelé à étendre la mesure de grâce au pasteur Ngoy Mulunda

Kinshasa, 24 janvier 2022- Le bureau national du conseil de l'apostolat des laïcs catholiques du congo condamne la répression...

RDC : James Bindenagel pour l’avancement du processus de certification des ressources naturelles congolaises

Kinshasa, 24 janvier 2022- La RDC est l'un des pays africains les plus riches en ressources naturelles, dont la...

RDC : Constant Mutamba annonce pour bientôt la sortie officielle de la plateforme électorale “DYPRO”

Kinshasa, 24 janvier 2022- La dynamique progressiste révolutionnaire, courant au sein du Front Commun pour le Congo (FCC) se...

Foot – Dossier Mercey Ngimbi : “Les dirigeants de Vita Club sont des tricheurs” (Direction du TP Mazembe)

Kinshasa, 23 janvier 2022 - Des sources proches du TP Mazembe viennent d'affirmer ce dimanche l'éligibilité du joueur Mercey...

Foot – 2ème Stage des Léopards : “Le TP Mazembe a le droit de s’opposer aux convocations de ses joueurs durant cette période” (Direction...

Kinshasa, 23 janvier 2022 - Contre toute attente, la direction du TP Mazembe confirme ce dimanche qu'il ne libérera...