RAM : Augustin Kabuya situe le problème au niveau du déficit communicationnel et du manque de la culture fiscale

Kinshasa, 05 octobre 2021- le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a, dans une interview accordée lundi 4 octobre à la presse, indiqué que le problème de l’acceptation du Registre des Appareils Mobiles (RAM), au sein de l’opinion de situe au niveau du manque de la communication et de la culture fiscale des congolais.

Faisant, Augustin Kabuya a précisé que cette analyse n’est pas la position officielle de l’UDPS. Ainsi, il a révélé avoir personnellement appris la signification de RAM, il y a seulement 3 jours. Ce qui confirme, d’après lui, l’absence de communication en rapport avec cette taxe.

“Le vrai problème c’est au niveau de la communication seulement. Moi, je pense que le staff et l’équipe de communication du ministre [Kibassa ndlr] allaient communiquer pour expliquer à tout un chacun qu’est-ce que la taxe RAM. Moi-même qui vous parle, je suis profane en la matière. J’ai appris même la signification de RAM, il n’y a que 3 jours, je dois être sincère avec vous. C’est une gymnastique purement technique. Mais les gens veulent apporter la confusion inutilement, puisque vous avez votre diplôme soit en économie, soit en droit…vous pensez que vous devez comprendre même des choses techniques”, a déclaré Augustin Kabuya.

Au-delà de l’équipe de communication, le secrétaire général de l’Union pense que le ministre des PT-NTIC, Augustin Kibassa, devait aussi déployer des experts en la matière pour expliquer le bien-fondé de cette taxe.

Dans la foulée, Augustin Kabuya a pointé du doigt le fait, selon lui, que les Congolais ne sont pas habitués à payer les taxes, comme un des éléments qui posent problème dans le dossier RAM.

Nous ne sommes pas habitués à payer des taxes, et comme ça on retire [les crédits ndlr] sans demander notre avis, c’est ça le problème. Puisque moi je peux vous rassurer, nous crions tous les jours ici que tel pays s’est développé, posez la question aux uns et aux autres, je ne prends pas la défense de X ou Y”,, a-t-il renchéri.

S’agissant des députés nationaux qui ont interpellé le ministre Kibassa, le numéro deux du parti présidentiel estime que les élus du peuple ont tout simplement fait leur travail en toute responsabilité.

Les députés ont fait leur travail. Quand les députés se référent auprès de leurs électeurs, il y a des problèmes. Un député responsable ne pouvait pas croiser les bras. Ils ont fait leur travail, je ne vois pas pourquoi on les critique”, a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, le Ministre de PTNTIC Kibassa Maliba est attendu ce mercredi 06 octobre pour répondre aux préoccupations des élus nationaux au sujet de cette taxe RAM.

Cédric BEYA

Les plus vus

145ème Assemblée de l’Union interparlementaire : Députés et sénateurs congolais refusent de se rendre à Kigali !

Kinshasa, 05 octobre 2022- La ville de Kigali, Capitale de la République du Rwanda va abriter du 11 au...

RDC-Grève du SYNAMED : Sama Lukonde déterminé à trouver des solutions rapides aux multiples revendications des médecins

Kinshasa, 05 octobre 2022- Le gouvernement central est de plus en plus déterminé à apporter des solutions aux multiples...

RDC – dossier 30 blocs pétroliers et gaziers : “Il est important de retirer certains blocs de ces enchères, afin d’équilibrer l’intérêt écologique et...

Kinshasa, 05 octobre 2022- Le Chef de l'Etat Félix Antoine Tshisekedi a échangé mardi avec l'envoyé spécial du président...

RDC : “Au-delà du remplacement de Célestin Mbala, il y a aussi l’extirpation de tous les infiltrés au sein des FARDC” (S.E Ecidé Nord-Kivu)

Goma, 05 octobre 2022- Au lendemain du remplacement du général Mbala Munsense, par la nomination de Christian Tshiwewe comme...

Foot – C1 UEFA : Mbemba contribue au premier succès de l’OM

Kinshasa, 05 octobre 2022 - L'international défenseur congolais Chancel Mbemba et sa formation de l'Olympique de Marseille ont atomisé...