Dossiers CENI-RAM : Katumbi et Ensemble pour la République promettent de réévaluer leur participation au sein de l’Union sacrée

Kinshasa, 15 Octobre 2021- Allié de taille de la nouvelle famille politique du Chef de l’Etat, Moïse Katumbi et son groupe ne semblent plus cautionner les actions qui se trament au sein de l’Union sacrée, notamment avec le dossier des animateurs de la CENI et l’affaire RAM, qui ne cessent de défrayer la chronique.

A travers une déclaration politique rendue publique ce vendredi 15 octobre, le regroupement politique Ensemble pour la République dit s’engager à réévaluer sa participation au sein de l’Union sacrée de la nation.

“Ensemble et les deux groupes parlementaires, considèrent que les principes et valeurs qui ont fondé l’Union Sacrée sont trahis chaque jour, au profit des intérêts de quelques individus au détriment de la justice et du bien-être du peuple congolais. Dans ces conditions, Ensemble et les deux groupes parlementaires s’engagent à réévaluer la situation du pays, ainsi que leur participation au sein de l’Union Sacrée”, lit-on dans la déclaration.

Ce faisant, les pro-Katumbi accusent le bureau de l’Assemblée nationale que chapeaute Mboso d’user du forcing pour faire passer le dossier de la désignation des animateurs de la CENI, en plus sur fond de corruption .


“Alors que la République Démocratique du Congo est notre pays à tous, notre patrimoine commun et le plus important, alors que le peuple congolais souffre énormément d’une misère atroce du fait des carences de la gouvernance publique, du mépris et du cynisme de la classe politique, des appétits gloutons de certains dirigeants, de l’incapacité à faire régner l’ordre et la justice, la clique à Mboso veut poursuivre dans la voie de l’arbitraire et renforcer les conditions d’esclavage de la majorité de nos compatriotes”, ajoute Ensemble.

Ce, avant de marteler sur le fait que Mboso traite cette affaire comme, déclarent-ils, l’escroquerie d’Etat orchestrée par le RAM.

“Pour le bien de la RDC et son peuple, Ensemble pour la République et les deux groupes parlementaires dénoncent au même titre que le RAM où l’escroquerie d’Etat est confirmé et les intérêts du peuple ignorés, la corruption et la magouille politique auxquelles le Président Mboso recourt dans le dossier de la CENI, au détriment du consensus national”.

Cédric BEYA

Les plus vus

Amélioration de la desserte en électricité et en eau à Kinshasa : le Gouvernement Sama s’y attèle

Kinshasa, 5 décembre 2021- Le Ministre en charge des ressources hydrauliques et électricité, Olivier Mwenze a présnté au gouvernement...

RDC-Covid-19- 4è vague : De nouvelles mesures attendues ce dimanche

Kinshasa, 5 décembre 2021- Des nouvelles mesures de restriction sanitaire contre la propagation de la covid-19 sont attendues ce...

Tshuapa : Des dizaines de morts et des portés disparus dans un naufrage d’une baleinière en provenance de Bokungu

Kinshasa, 04 décembre 2021- Un naufrage enregistré la nuit du 02 au 03 décembre a fait plus au moins...

Foot – Premier League : Masuaku permet à Westham de renverser le leader Chelsea

Kinshasa, 4 décembre 2021 - C'est grâce à la réalisation de l'international congolais, Arthur Masuaku, que Westham a empoché...

Kinshasa zéro trou : Félix Tshisekedi propose la création d’une commission de supervision d’état d’avancement des travaux

Kinshasa, 04 décembre 2021 - C'est une initiative du président de la République, Félix Tshisekedi, qui a encouragé le...