Forum d’affaires Turquie-Afrique : Jean-Lucien Bussa prêche la complémentarité

Kinshasa, le 21 octobre 2021- Le Ministre du Commerce Extérieur, Jean-Lucien Bussa vient de participer au 3e forum économique et d’affaires Turquie-Afrique, regroupant plusieurs hommes d’affaires ainsi que les représentants des secteurs privés.

Tenu ce jeudi 21 octobre à Istanbul, ce forum de 2 jours a pour objectif d’approfondir la coopération stratégique et le partenariat déjà existant dans les domaines du commerce, investissement, logistique, technologie, agro-industrie et leadership féminin. Se saisissant de l’occasion, le patron du commerce extérieur congolais a, du haut de la tribune, présenté aux différents hommes d’affaires présents dans la salle, les potentiels que regorgent la RDC.

“Si la Turquie présente ses capacités dans ce forum, a-t-il déclaré, l’Afrique dispose d’énormes opportunités d’affaires et d’investissements dans les domaines aussi variés que les Mines, les hydrocarbures, les infrastructures, le tourisme, l’agro-alimentaire, le textile, l’automobile et même dans l’industrie pharmaceutique”.

Pour lui, la Turquie dans sa quête de l’industrialisation accélérée, a autant besoin de l’Afrique, comme l’Afrique a besoin d’elle.

“En effet, dans son élan d’industrialisation accélérée, la Turquie a besoin de matières premières et autres intrants provenant de l’Afrique, et elle est appelée à construire ses rapports avec les pays africains à partir de considérations économiques prioritairement.
Ainsi, la Turquie peut tisser des rapports de plus en plus significatifs avec l’ensemble des pays africains, du fait de leur potentialité en matières premières, minières, agricoles et en hydrocarbures. Pour davantage valoriser ce potentiel, l’Afrique a besoin des prêts concessionnels et des IDES pour financer ses infrastructures de base (ports, routes, barrages)”, a-t-il ajouté.

“Ces infrastructures peuvent en effet servir de levier aux quatre pénétrants des rapports turque africains, tels que repris dans le thème de la réunion ministérielle : le commerce, les investissements, la technologie et la logistique.
Également, nous invitons la Turquie à plus d’inclusivité dans ses rapports avec les pays africains regroupés aujourd’hui au sein de la ZLECAF, ce grand marché africain pour lequel un accompagnement de la Turquie serait la bienvenue. Ce marché, en effet offre un cadre de développement et de coopération économique stratégique entre la Turquie et l’Afrique », a lancé Jean-Lucien Bussa.

Manassé DIBWA

Les plus vus

CAN 2021: Le stade Olembé de Yaoundé fermé jusqu’à nouvel ordre

Kinshasa, 25 janvier 2022- La décision est tombée cet après-midi à l'issue d'une réunion de crise convoquée par la...

Projet BAD en RDC : Après Zongo, Libenge de nouveau éclairée

Gemena, 25 janvier 2022- La commune rurale de Libenge, à Sud-Ubangi qui vivait dans le noir après plusieurs décennies,...

RDC : Félix Tshisekedi promet l’accompagnement du gouvernement aux résolutions des états généraux de la Communication et Médias

Kinshasa, 25 janvier 2022- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi a rassuré aux professionnels des médias, en...

RDC : Zacharie Bababaswe invité à présenter “des excuses publiques” à Denis Mukwege

Kinshasa, 26 janvier 2022 - les mouvements citoyens dont ECCHA-RDC, Forum Citoyen, Res Publica et UCEC, invitent l'ancien député...

Mongala : Vers l’annulation du meeting de Fayulu, les manifestations publiques interdites à Lisala

Kinshasa, 25 janvier 2022- Martin Fayulu prévoit se rendre dans la province de la Mongala, où il doit tenir...