Amélioration de la desserte en électricité et en eau à Kinshasa : le Gouvernement Sama s’y attèle

Kinshasa, 5 décembre 2021- Le Ministre en charge des ressources hydrauliques et électricité, Olivier Mwenze a présnté au gouvernement 19 actions à mener pour l’amélioration de la desserte en électricité et en eau potable dans les ménages kinois ce, d’ici à la fin du mois de décembre en cours.

C’était au cours du conseil des ministres du vendredi 03 décembre que le Ministre a présenté la note identifiant avec une proposition du budget pour la matérialisation, dès mi-décembre de l’année en cours, des actions urgentes pour l’amélioration de la desserte en eau et en électricité dans la ville de Kinshasa.

Brossant l’état des lieux de la desserte en eau à Kinshasa, le Ministre a indiqué que l’accroissement démographique relevé à 4,7% de taux de croissance annuel, ne permet la livraison que de 450 000 mètres cubes d’eau par jour sur une demande de 1 million de mètres cubes par jour.

Quant à l’électricité, a-t-il ajouté, Kinshasa connaît un déficit d’environ 850 mégawatts sur une demande de 1 300 mégawatts alors que la SNEL ne fournit actuellement que 450 mégawatts. Ce, a-t-il renchéri, à cause de la vétusté des équipements fonctionnels depuis 35 à 50 ans, des multiples pannes Moyenne Tension, des interventions illicites des inciviques sur les réseaux entrainant un dysfonctionnement, et l’obsolescence du réseau de l’éclairage public.

D’où, sa proposition de 19 actions urgentes à mener d’ici fin décembre 2021 sur le réseau de distribution publique et 6 autres à impact visible allant au-delà de décembre 2021 visant notamment à réduire le délestage, améliorer la desserte et éclairer les artères de la ville ont été préconisées.

Pour remédier au problème de la distribution d’eau à Kinshasa causé par l’absence de l’assainissement, la non-protection des zones de captage, l’intensification d’érosions, la détérioration de l’environnement et l’insuffisance des intrants de potabilisation, Olivier Mwenze a préconisé une série des actions urgentes à mener d’ici le 15 décembre en cours ainsi qu’un budget y afférent.

Ainsi, il a sollicité du Gouvernement la mise à disposition des fonds en faveur de la SNEL et de la REGIDESO ainsi que la prise des mesures urgentes pour mettre fin aux empiètements et constructions anarchiques sur les espaces non aedificandi de ces entreprises étatiques. Proposition qui a abouti à l’adoption dudit dossier au cours du même conseil des ministres.

Manassé DIBWA

Les plus vus

3 ans de Fatshi : Martin Fayulu voit déjà 2023

Kinshasa, 24 janvier 2022- Sur son compte Twitter, l'opposant Martin Fayulu Madidi a lancé un appel à la population...

Nord-Kivu : un autre militant de la “LUCHA” tué lors d’une répression policière à Beni

Beni 24 janvier 2022- Mumbere Ushindi dodo, c'est le nom du militant du mouvement citoyen Lutte pour le changement...

RDC : “L’alternance démocratique est un bébé que nous avons conçu et avec joie nous lui avons donné vie” (Olive Lembe)

Kinshasa, 24 janvier 2022 - Trois ans jour pour jour, depuis que Joseph Kabila (ancien président de la Rdc)...

Kasaï Central : Une vingtaine de détenus s’évadent au cachot de Tshimbulu

Kinshasa, 24 janvier 2022- Une vingtaine de détenus se sont évadés dimanche 23 janvier 2022 tard dans la soirée...

Foot- Barrages Mondial 2022 : “Il n’y a pas un tirage favorable à qui que ce soit” (Daoula Lupembe)

Kinshasa, 24 Janvier 2022 - Le sélectionneur adjoint des Léopards de la RDC, Daoula Lupembe, reste optimiste quant à...