RDC – Crise au sein de Lamuka : “On n’a jamais signé un document faisant état d’un quelconque bloc patriotique” (SG Nouvel Élan de Muzito)

Kinshasa, 18 mai 2022- Alors que des informations attestent depuis la matinée de ce mercredi que l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito aurait quitté le bloc patriotique, le secrétaire général général de son parti “Nouvel Élan” déclare qu’ils n’ont jamais signé un document faisant état de cette entité politique.

Joint au téléphone par Dépêche.cd, Blanchard Mongomba précise qu’il avait plutôt signé un communiqué des forces sociales et politiques initiées par les Catholiques et Protestants pour mener des activités ponctuelles.

“On n’a jamais signé un document faisant état d’un quelconque bloc patriotique, je reconnais avoir signé le communiqué de forces sociales et politiques pour mener des activités de manière ponctuelle. Donc ici je confirme que Nouvel Élan est membre d’une seule plateforme politique appelée Lamuka. Donc bloc patriotique jusque-là, nous n’avons vu document faisant état de cette entité s’il s’agit d’une plateforme ou je ne sais quoi. Si cela existerait, nous n’en faisons pas partie”, a-t-il précisé.

Il sied de rappeler que Martin Fayulu avait en son temps, alors coordonateur en exercice de Lamuka, appelé le 19 octobre 202 à la création d’un bloc patriotique pour barrer la route à la dictature instaurée, dit-il, par le régime du président de la République Félix Tshisekedi.

Par ailleurs, au sujet du rapprochement entre l’ancien premier ministre Matata Ponyo et le candidat malheureux à la présidentielle de 2018 Martin Fayulu, qui ont récemment discuté autour des questions liées au bloc politique, il a soutenu que le président de LGD est libre de prendre ses options politiques et que son entrée à Lamuka dépend du présidium.

Matata est libre de prendre ses options politiques, c’est un leader politique, je ne peux pas commenter ses activités”, a-t-il indiqué tout en signifiant qu’en ce qui concerne son entrée à Lamuka : “Ça ne dépend pas de moi. Ça dépend du présidium et c’est le seul organe habilité à lever une option s’il faut oui ou non, faire intégrer un autre parti ou un autre leader.”

Il a également démenti la nouvelle selon laquelle les relations entre Martin Fayulu et le président en exercice de Lamuka Adolphe Muzito se seraient détériorées.

Cédric BEYA

Les plus vus

RDC : “La taille du gouvernement sera réduite” (Bahati après échange avec Judith Suminwa)

Kinshasa, 15 avril 2024- L'autorité morale du regroupement AFDC-A Modeste Bahati est d'accord avec la Première Ministre Judith Tukula...

Formation du gouvernement Suminwa : “Ceux qui auront la chance d’être nommés qu’ils réfléchissent sur la manière de répondre aux défis énormes dans un...

Kinshasa, 16 avril 2024 - Vital Kamerhe et ses deux regroupements politiques (A/A UNC et A/VK2018) ont été reçus,...

Formation du gouvernement : Judith Suminwa consulte jusqu’au 19 avril

Kinshasa, 15 avril 2024 : La première ministre de la République démocratique du Congo, Judith Suminwa Tuluka poursuit ses...

Dossier Cardinal Ambongo : “Personne ne peut empêcher le Cardinal de dénoncer les maux qui rongent notre pays” (Martin Fayulu)

Kinshasa, 15 avril 2024 : Empêché d'accéder au salon VIP de l'aéroport international de Ndjili, dimanche 14 avril 2024,...

Crime passionnel : Un ancien vice-ministre du gouvernement FCC-CACH aux arrêts

Kinshasa, 15 avril 2024- Moussa Mondo, ancien vice-ministre des hydrocarbures a passé nuit entre les mains de service de...