Rapport des experts de l’ONU: le CLC appelle Kinshasa à “expulser” l’ambassadeur rwandais

Goma, 6 août 2022- Après l’expulsion du porte-parole de la Monusco, le Comité Laïc de Coordination (CLC) diocèse de Goma attend également du gouvernement l’expulsion de Vincent Karega, ambassadeur du Rwanda, accrédité en RDC.

Dans une déclaration rendue publique vendredi 5 août, le CLC ainsi des d’autres mesures fortes contre le pays de mille collines.

“Le comité laïc de coordination diocèse de Goma se réjouit des conclusions du rapport du groupe des experts des Nations unies sur le Congo, confirmant l’intervention de l’armée Rwandaise sur le sol congolais aux côtés du M23”, déclare-t-il.

Et de poursuivre : “Face à cette agression; le CLC diocésaine de Goma appelle le gouvernement congolais à prendre ses responsabilités en main, en expulsant l’ambassadeur du Rwanda en RDC comme ce fut le cas du porte-parole de la MONUSCO, et en adoptant momentanément des sanctions économiques et commerciales contre le  Rwanda, jusqu’à ce qu’une solution définitive pour une paix durable soit trouvée entre les deux états”, souhaite le CLC.

Tout en félicitant la population congolaise de son refus de collaborer avec le M23 et alliés, cette structure de l’église catholique appelle le conseil de sécurité de l’ONU à valider et confirmer ce rapport avant de sanctionner l’agression Rwandaise.

“Pour ce faire, le CLC invite le conseil de sécurité de l’ONU de valider ce rapport, de condamner et de sanctionner cet acte d’agression du Rwanda qui viole les principes fondamentaux du droit international en général et ceux prévus par la charte de l’ONU en particulier, sans oublier les résolutions 1607 et 2641 relatives à l’embargo sur les armes en RDC”, souhaite-t-il.

Par ailleurs, le CLC exprime ses regrets par rapport au fait que certains officiers de l’armée congolaise soient aussi accusés de collaborer avec les groupes armés qui sèment la terreur et désolation à l’Est de notre pays.

Pour cela, il demande au gouvernement congolais de les écarter de la chaîne de commandement opérationnel et de les transférer devant la justice pour sanctionner des tels comportements qui mettent en mal la paix et la sécurité de notre pays.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Linafoot – Play-offs : Le résultat du match V. club vs Les Aigles du Congo suspendu

Kinshasa, 4 Mars 2024 - Le secrétariat national de la Linafoot suspend préventivement le résultat de la rencontre de...

RDC- Amelioration de la qualité de l’enseignement : l’EPST lance un concours de recrutement des enseignants et directeurs

Kinshasa, 04 mars 2024- Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST ), Tony Mwaba lance, mardi 05...

RDC : Pollution de la rivière Tele par des sujets chinois accusés d’exploitation illégale de l’or au Bas-Uélé 

Kinshasa, 04 mars 2024- La rivière Tele qui constitue la frontière entre la province du Bas-Uélé et celle de...

Kinshasa : Ngobila ordonne la destruction des deux constructions anarchiques à Ngaliema et Kintambo

Kinshasa, 4 mars 2024- Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila a procédé à la destruction et...

Dossier Okende : Ordre donné au Procureur d’interpeller tous ceux qui distillent des “commérages autour des conclusions” de la justice

Kinshasa, 4 mars 2024- Le procureur général près la Cour de cassation vient d'instruire au procureur général près le...