Paix à l’Est de la RDC : “Il y a ceux qui, pour protéger leurs intérêts, viennent en RDC pour diviser les congolais” (Uhuru Kenyatta)

Kinshasa, 15 novembre 2022- En séjour depuis dimanche dernier à Kinshasa, Capitale de la RD Congo, le médiateur de la Communauté des États de l’Afrique de l’Est (EAC), Uhuru Kenyatta a rencontré le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et la cheffe de la mission onusienne en République démocratique du Congo, pour discuter notamment de l’agenda de paix calé à Nairobi.

Lundi, l’ancien président kenyan a consulté la classe politique congolaise, la société civile et les diplomates.

Dans une interview accordée à la radio onusienne dimanche 13 novembre 2022 à Kinshasa, Uhuru Kenyatta a appelé les congolais à faire preuve d’unité et de vigilance au regard de la situation qui prévaut dans l’Est du pays.

Pour lui, il y a ceux qui, pour protéger leurs intérêts, viennent en RDC pour diviser les congolais.

“Mes frères et sœurs Congolais, je voudrais vous dire ceci : il y a ceux qui viennent d’ailleurs pour vous diviser. Mais ils ne vous divisent pas parce qu’ils vous aiment. Ils vous divisent pour leurs intérêts qu’ils cherchent dans votre pays. C’est la responsabilité de tout Congolais”, a-t-il déclaré, avant de se dire consterné car les congolais sont tués innocemment dans une guerre qu’on leur a imposée.

“Nous sommes ici par ce que nous sommes aussi consternés par ce qui se passe dans le pays. Les Congolais sont tués innocemment. On leur impose la guerre. Nous sommes là pour échanger avec le gouvernement et avec les Congolais pour voir comment nous pouvons ramener la paix dans le pays et amener la solidarité entre les différentes communautés et ethnies”, a-t-il indiqué.

Auprès de la Monusco lors d’une rencontre ayant pour objectif l’échange sur les domaines de collaboration entre la force onusienne chapeautée par Bintou Keita et le processus politique de Nairobi, le kenyan Uhuru a remercié la Monusco pour l’appui logistique qu’elle apporte au processus politique qu’il dirige depuis avril dernier.

Au sujet de son mandat et de la mission à atteindre, Uhuru Kenyatta a fait savoir que : “je veux apporter un appui au gouvernement congolais”.

Martelant sur sur les enjeux que devraient se fixer les forces en présence, il a affirmé qu’il s’agit de la complémentarité, le partenariat, la collaboration, la synergie et la franchise.

Au sujet des affrontements sur terrain entre les FARDC et les groupes terroristes appuyés par le Rwanda, la Monusco et la facilitation de l’EAC se sont accordées d’attirer l’attention directement sur l’essentiel et d’obtenir coûte que coûte un dialogue avec ces groupes réfractaires au processus politique.

Makambo Bernetel

Les plus vus

20 millions € de l’UE pour l’armée rwandaise : Ça choque tout le monde !

Kinshasa, 03 décembre 2022- L'Union européenne (UE) vient de débloquer une enveloppe de 20 millions € au profit de...

Kongo Central : 4 mois après, les victimes de l’accident de Mbuba toujours dans la morgue

Kinshasa, 03 décembre 2022- Les victimes de l'accident du camion citerne transportant de l'essence sont toujours dans la morgue,...

Conflits Téké et Yaka : La Commune de Maluku touchée, déjà 12 morts !

Kinshasa, 03 décembre 2022 : Les conflits entre les peuples Téké et Yaka qui frappent la province de Mai-Ndombe,...

Guerre du M23 : L’évêque du diocèse de Goma appelle les fidèles catholiques à “une prière” pour le retour de la paix

Goma, 03 décembre 2022- Après les massacres de de Kishishe, l'évêque du diocèse de Goma, au Nord-Kivu, appelle les...

Massacre de Kishishe : 3 jours de deuil national décrétés en mémoire des victimes

Kinshasa, 03 novembre 2022 : Le gouvernement de la République vient de décréter 3 jours de deuil national avec...