Sommet de l’OIF : Aux grands maux, de grands remèdes, Sama Lukonde refuse la photo de famille !

Kinshasa, 19 novembre 2022- Prenant part au nom du Chef de l’Etat congolais, au 18ème sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à Djerba en Tunisie, le Premier ministre Sama Lukonde a refusé de s’afficher aux côtés de leaders mondiaux, dont Paul Kagame, pour la photo de famille.

Une façon pour le chef du gouvernement de la RD Congo de dénoncer l’agression dont elle est victime de la part du Rwanda. Et ce, en violation des textes internationaux.

“Ne pouvant s’afficher à côté de Paul Kagame, président rwandais pour manifester la totale désapprobation du gouvernement contre l’agression rwandaise, le Premier ministre Sama Lukonde, représentant du président de la République, Félix Tshisekedi, n’a pas participé à la photo de famille à l’ouverture du Sommet de la Francophonie”, rapporte le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya.

Rien ne marche entre la RDC et le Rwanda depuis la résurgence du M23, soutenu par Kigali, et qui instabilise l’Est du pays de Félix Tshisekedi.

La RDC avait déjà chassé sur son sol, l’ambassadeur rwandais Vincent Karega et rappelé son chargé d’affaires en poste à Kigali pour consultation.

Makambo Bernetel

Les plus vus

20 millions € de l’UE pour l’armée rwandaise : Ça choque tout le monde !

Kinshasa, 03 décembre 2022- L'Union européenne (UE) vient de débloquer une enveloppe de 20 millions € au profit de...

Kongo Central : 4 mois après, les victimes de l’accident de Mbuba toujours dans la morgue

Kinshasa, 03 décembre 2022- Les victimes de l'accident du camion citerne transportant de l'essence sont toujours dans la morgue,...

Conflits Téké et Yaka : La Commune de Maluku touchée, déjà 12 morts !

Kinshasa, 03 décembre 2022 : Les conflits entre les peuples Téké et Yaka qui frappent la province de Mai-Ndombe,...

Guerre du M23 : L’évêque du diocèse de Goma appelle les fidèles catholiques à “une prière” pour le retour de la paix

Goma, 03 décembre 2022- Après les massacres de de Kishishe, l'évêque du diocèse de Goma, au Nord-Kivu, appelle les...

Massacre de Kishishe : 3 jours de deuil national décrétés en mémoire des victimes

Kinshasa, 03 novembre 2022 : Le gouvernement de la République vient de décréter 3 jours de deuil national avec...