RDC: Justin Bitakwira et le M23 Willy Ngoma ajoutés sur la liste des congolais sanctionnés par l’UE

Kinshasa, 8 décembre 2022- Justin Bitakwira, ancien ministre des relations avec le parlement congolais et le porte-parole du M23, Willy Ngoma font partis du groupe des 8 congolais nouvellement ajoutés ce jeudi 8 décembre, sur liste des personnalités frappées par mesures restrictives de l’Union Européenne, en sigle UE.

Porté désormais à 17 personnes, l’UE indique avoir prorogé sa sanction notamment d’interdiction d’entrer sur les territoires de ses pays et le gel de leurs avoirs suite à la situation sécuritaire qui prévaut dans l’Est de la République démocratique du Congo.

En ce qui concerne Bitakwira, il est reproché “dans ses discours publics, il a à plusieurs reprises incité à la violence et encouragé la discrimination et l’hostilité envers la communauté Banyamulenge, qui a été ciblée et attaquée par des groupes armés.Ces discours et récits incendiaires contribuent à alimenter le conflit et la violence en RDC, en particulier dans la région des Hauts-Plateaux caractérisée par des conflits intercommunautaires. Justin Bitakwira est donc responsable de l’entretien du conflit armé, de l’instabilité et de l’insécurité en RDC, par l’incitation à la violence” écrit le conseil de l’UE.

Willy Ngoma de son côté, avec le M23/ARC sont accusés de contribuer ,“au conflit armé, à l’instabilité et à l’insécurité en RDC, notamment par la violence et les graves atteintes aux droits humains, notamment les meurtres, les attaques et les violences sexuelles contre les civils. Du fait de sa position dirigeante au sein du M23/ARC, Willy Ngoma est donc impliqué dans la planification, la direction ou la commission d’actes qui constituent de graves violations ou atteintes aux droits humains en RDC. Il est également responsable du maintien du conflit armé, de l’instabilité et de l’insécurité en RDC”, declare l’UE

Dans le lot de ces 8 nouvelles personnes figure aussi les leaders de, ADF, Codeco, FDLR et Maï-Maï Yakutumba ainsi qu’un membre de l’armée congolaise et un homme d’affaires belge dont William yakutumba et le colonel des FARDC Joseph Nganzo Olikwa, etc.

Cédric BEYA

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...