Beni-Effondrement du pont Lume: Les travaux d’évacuation des résidus achevés sur une note de satisfaction

Kinshasa, 2 mai 2023- Les travaux d’évacuation des résidus du pont effondré depuis le mois d’octobre 2022, à la rivière Lume, sur le tronçon routier Beni-Kasindi, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu, ont été clôturé, lundi 1er Mai 2023.

D’après le chef du secteur Rwenzori, monsieur Bozi Sindiwako, superviseur desdits travaux débutés depuis trois jours, cette évacuation vise à protéger ces résidus pour qu’ils ne soient pas emportés par des eaux de la rivière en crue.

A lui d’ajouter que si ces résidus étaient emportés par des eaux de la rivière, ils auraient aussi détruire le petit pont de déviation provisoire jetté à quelques mettre de l’ancien pont effondré. Cette autorité se réjouit du fait que les travaux qui devraient prendre 5 jours ont été achevés au bout de trois.

“Nous avons un sentiment de satisfaction de voir les travaux être achevés au bout de 3 jours pendant qu’ils devaient durer 5 jours. Nous venons de terminer le dégagement du pont effondré et le pont de déviation n’a plus de risque d’être emporté suite à la pression de ces résidus », a déclaré à Depeche.cd, Bozi Sindiwako.

Abordant par ailleurs la question de la prétendue taxe instaurée au niveau de ce pont, Bozi Sindiwako, chef du secteur Rwenzori, indique que celle-ci est une simple contribution des opérateurs économiques pour la construction du pont effondré et aussi pour la maintenance du pont de secours jetté sur cette rivière pour la traversée provisoire des véhicules.

Il invite les personnes qui propagent des fausses informations autour de cette contribution au bon sens, de préférence s’informer avant une quelconque dénonciation dans des médias notamment des groupes WhatsApp.

“Par rapport à tout cela, il fallait s’informer davantage, c’est depuis le 30 Avril que nous nous sommes réunis avec tout les opérateurs et nous leur avons fait voir qu’ils ne respectent pas des instructions qui ont interdit la traversée des véhicules avec plus de 50 tonnes sur le pont provisoire jetté sur la rivière Lume, après l’effondrement du pont Métallique. Et c’est ainsi que les opérateurs ont été d’accord avec nous, ils ont accepté de contribuer pour garantir la maintenance de ce pont-là. Il y a deux catégories des véhicules qui paient. C’est ne pas aujourd’hui que nous avons commencé cette opération, les langues se lèvent aujourd’hui, où est ce qu’était ces gens. Ceux qui paient ne s’alarment pas car ils savent combien ils perdaient avant cette mesures. Le paiement est fait à l’entrée des marchandises (Douanes, Ndlr)”, a déclaré Bozi Sindiwako, à la presse.

Disons que selon nos sources, un comité pour la gestion de ces fonds a été mis en place. Ce comité aura pour tâche de bien canaliser ces recettes pour trouver et prévoir une solution qu’en cas d’effondrement du pont provisoire jetté sur la rivière Lume. Ce pont provisoire à une capacité de moins que 50 tonnes.

Cependant avec cette mesure même des véhicules avec plus de 50 tonnes y traversent après paiement de cette contribution de maintenance.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Kinshasa: Introuvable, Joe Malu est à la recherche de sa fille Sophie Ntumba Joyce

AVIS DE RECHERCHEJe suis à la recherche de ma fille Sophie Ntumba Joyce (12 ans) vue pour la dernière...

Kinshasa: le Gouverneur Daniel Bumba a pris officiellement ses fonctions

Kinshasa, 21 juin 2024- Le nouveau Gouverneur de la ville de Kinshasa Daniel Bumba Lubaki a officiellement pris ses...

Foot -CAN Maroc 2025 : Découvrez les dates de la phase finale

Kinshasa, 21 Juin 2024 - Réuni virtuellement ce vendredi en son siège, le Comité Exécutif de la Confédération Africaine...

Nord-Kivu : 5 personnes blessées par des éclats des bombes à Kanyabayonga

Béni, 21 juin 2024- La commune rurale de Kanyabayonga et ses environs en territoire de Lubero au Nord-Kivu, ne...

Haut – Katanga : Felix Tshisekedi appelle les communautés coutumières à la solidarité pour lutter contre le tribalisme

Kinshasa, 21 juin 2024 - En séjour à Lubumbashi, le Président Félix Tshisekedi a échangé avec les communautés coutumières...