Spoliation des espaces publics à Goma : L’Union sacrée encourage la commission mise en place par le Gouverneur à diligenter objectivement les enquêtes

Goma, 24 mai 2023 : La coordination provinciale de l’Union sacrée de la nation au Nord-Kivu encourage la commission ad hoc mise en place par le Gouverneur militaire pour mettre la main sur les spoliateurs des espaces publics dans la ville touristique de Goma.

Dans une déclaration rendue publique mardi 23 mai 2023, l’Union sacrée juge opportune, la protection des parcelles de l’Etat dans la capitale du Nord-Kivu. Au même moment, les fédéraux et membres des partis politiques de l’Union rappellent à l’opinion publique sur la nécessité de maintenir l’Etat de siège qui, selon eux, demeure l’alternative pour ramener la paix à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

“Jusqu’à présent, l’Etat de siège demeure une alternative émanant de la vision du Chef de l’État pour ramener la paix à l’Est de la RDC. Sur ce, faisons confiance et soutenons le commandant suprême de nos forces armées et les autorités dévouées pour la question de la paix dans notre province du Nord-Kivu. Les ennemis de notre nation ne jurent que sur la balkanisation de notre cher et beau pays, la RDC. Notre vision et cohésion sociale est l’arme par l’excellence pour leur barrer la route. S’agissant du problème de spoliation des terrains dans la ville de Goma, encourageons la commission ad hoc mise en place par le gouverneur militaire à diligenter objectivement les enquêtes afin que justice soit faite”, a-t-on dans ce document.

Vers un dualisme de la coordination au sein l’Union sacrée au Nord-Kivu ?

Les fédéraux et membres des partis politiques de l’Union sacrée se sont inscrits en faux contre le plan du secrétaire interfederal de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC). Stéphane Mashukano est accusé d’avoir initié un dualisme à la coordination de cette plateforme électorale au niveau de la province du Nord-Kivu.

Les partis membres de l’Union sacrée qualifient M. Mashukano et sa coterie d’indisciplinés et qualifient leur plan d’entrave aux objectifs de la plateforme soutenant Félix Tshisekedi aux prochaines élections en RDC.

Les présidents fédéraux, inter fédéraux et responsables des partis politiques au Nord-Kivu reconnaissent Kambale Maombi Jean-Platon, Président de la fédération rurale de l’UDPS, comme coordonnateur provincial de l’Union sacrée de la nation dans la province du Nord-Kivu.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Assemblée nationale : “Un député national touche, tout avantage confondu, 14 millions de FC” (Vital Kamerhe)

Kinshasa, 15 juin 2024- La plénière de clôture de la session ordinaire de mars à l'Assemblée nationale a effectivement...

Foot: V. Club soulève le trophée de la 58e coupe du Congo 

Kinshasa, 15 Juin 2024 - La 58è édition de la coupe du Congo appartient à l'A V.Club. Les Dauphins...

RDC : Felix Tshisekedi annonce un suivi et une évaluation de chaque membre du gouvernement à intervalle de trois mois

Kinshasa, 15 juin 2024 - En vue de s’assurer de l’efficacité des membres du gouvernement Suminwa, il est prévu...

RDC-Sécurité : Les officiers l’inspection générale de la police formés sur les techniques d’enquête judiciaire

Kinshasa, 15 juin 2024 - L'inspection Générale de la Police nationale congolaise (IGPNC) a remis des brevets, vendredi 14...

RDC : Qui est Léonnie Kandolo, la nouvelle ministre du Genre, famille et enfant ?

Kinshasa, 14 juin 2024 - Le ministère du Genre, famille et enfant connaît désormais une nouvelle locataire. Il s’agit...