Ituri : Lancement officiel du dialogue intergroupes armés à Aru

Beni, 31 mai 2023- C’est finalement ce mercredi 31 mai, que le dialogue intergroupes armés a été officiellement lancé à Aru, chef-lieu du territoire portant le même nom en province de l’Ituri. Ce dialogue qui met autour d’une même table des groupes armés signataires d’acte d’engagement des cessations des hostilités, notamment FRPI, FPIC, CODECO et MAPI, a été lancé au nom du gouverneur par le commandant 32 ème région militaire, le général-major Peter Chirimwami.

Prenant la parole, cet officier militaire a d’abord demandé aux participants d’observer une minute de silence en mémoire des victimes de leur barbarie.

Dans son discours d’ouverture, le général-major Peter Chirimwami, indique que plusieurs milliers des déplacées et villages ont été détruits par des violences rebelles durant environ une décennie d’insécurité en Ituri.

Le général-major Peter Chirimwami Kuba, a, au nom du gouverneur, remercié les participants pour leur participation à ce dialogue, rendez-vous historique dans la recherche de la paix en Ituri.

“Chers compatriotes si nous nous retrouvons à ce lieu aujourd’hui, c’est pour trouver une réponse à la question fondamentale que se pose l’autorité provinciale. Quelles sont les causes endogènes et exogènes de la persistance des conflits armés et qu’est-ce qui reste pour trouver une solution durable de paix en Ituri. Pour répondre à cette question, l’autorité a souhaité d’organiser un dialogue franc entre les acteurs directs impliqués, au cours duquel, les participants vont proposer des solutions directes et durables qui se traduiront par la mise en œuvre de leur engagement afin d’aboutir aux objectifs ci-après : mettre fin définitivement aux violences, faciliter le retour des déplacés, favoriser la libre circulation des personnes et leur biens, matérialiser le programme PDDRCS par la remise effectif des armes ; et au finish, créer un environnement favorable de la tenue des prochaines élections”, a déclaré le général-major Peter Chirimwami Kuba.

Par ailleurs, le représentant du gouverneur militaire de l’Ituri, a déploré l’hypocrisie qui a caractérisé les différents acteurs lors des précédents différents dialogues entre des communautés en Ituri. Il a aussi parlé d’une manipulation politicienne et le chômage a la base de cette hypocrisie.

L’officier militaire n’a pas manqué de saluer la participation des fils et filles de l’Ituri pour trouver solution aux problèmes qui rongent cette province. Il a indiqué que l’organisation de ce dialogue s’inscrit dans le cadre de la vision du Chef de l’État pour la restauration de la paix en Ituri.

Ces assises officiellement lancées ce mercredi avaient néanmoins débuté par des travaux préliminaires avec les groupes armés locaux depuis le 26 mai dernier. Notons que les trois (3) administrateurs du territoire dont d’Irumu, Djugu et Mahagi ainsi que la délégation venues de Kinshasa sont arrivés mardi à Aru. Ce dialogue se tiendra pendant deux jours.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Kasaï Central : Élu Vice président de l’Assemblée provinciale, Papy Noël Kanku appelle à l’unité de tous les élus provinciaux

Kinshasa, 20 Avril 2024 - Le Vice président de la Fédération nationale des Jeunes de l'Union pour la nation...

RDC : ”On est ici pour mettre définitivement en place la paix, sécurité dans tout l’Ituri” (Jean-Pierre Bemba)

Bunia, le 19 avril 2024- Le vice-premier ministre, ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba est arrivé vendredi dernier en...

Sud-kivu-Retrait de la Monusco : La base de Bunyakiri léguée aux FARDC

Bukavu, le 19 avril 2024- La Mission des Nations-unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) a procédé ce vendredi...

Humiliation du cardinal Ambongo: Les laïcs des confessions religieuses interpellent le gouvernement

Kalemie le 19 avril 2024- La coalition citoyenne des laïcs œucumeniques de toutes les confessions religieuses, mouvements citoyens, organisations...

Succession des pluies à Kinshasa : Des habitants de Kintambo crient au secours

Kinshasa, le 19 avril 2024- Les pluies qui se sont succédées à Kinshasa ont causé plusieurs dégâts matériels dans...