Évaluation de la gestion de l’équilibre macroéconomique : Sama Lukonde préside la première réunion de la troïka économique nationale

Kinshasa, le 03 septembre 2021- Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé, jeudi 02 septembre à la Primature, la première réunion de la troïka économique.

Une réunion destinée à l’évaluation au cours de laquelle le Premier Ministre a voulu se rassurer de l’équilibre de gestion macroéconomique entre les dépenses et la trésorerie du gouvernement, suivant les critères de l’accord conclu avec le FMI, et la mise en œuvre des projets d’investissement dans les 145 territoires de la RDC.

Pour la cellule de la communication de la Primature, l’objectif de cette troïka économique qui a connue la présence des Ministres du Budget et des Finances, ainsi que la gouverneure de la Banque centrale du Congo, est de surveiller de près les paramètres économiques réels. Ceci au niveau aussi bien du Plan d’Engagement budgétaire (PEB), du Plan de Trésorerie (PTR), que de la disponibilité des liquidités à la Banque centrale du Congo.

Au cours de cette même rencontre, il a été également question de faire le suivi de l’accord conclu entre la RDC et le FMI dans le cadre de Facilité Elargie de Crédit (FEC), a renseigné le Ministre du Budget, Aimé Boji.

“On a passé en revue les critères parce qu’il y a une évaluation en septembre et en décembre. A ce sujet, les indicateurs sont au vert. Si on maintient cet élan, en principe, on va continuer avec le programme tel que prévu. Ensuite, Il a été question de s’assurer de la bonne gestion des finances publiques par rapport aux dépenses, d’améliorer la qualité de la dépense”, a indiqué le Ministre.

Et d’ajouter : “Il y a certaines mesures qui seront annoncées au Conseil des Ministres. Par rapport aux recettes, le Ministre des Finances nous a informé de l’évolution des recettes qui, comme vous le savez, depuis plusieurs semaines, se comportent bien. En ce qui concerne l’amélioration des recettes publiques, le Ministre des Finances a signé un contrat de performance avec les régies financières. Il y a aussi d’autres critères liés aux dépenses de rémunération.”

A en croire Aimé Boji, le gouvernement met tout en oeuvre pour rester dans les proportions qui ont été convenues avec ses partenaires.

Manassé DIBWA

Les plus vus

6e sommet UE – UA : Adolphe Muzito en randonnée diplomatique

Kinshasa, 24 janvier 2022- En prévision de la tenue du 6ème sommet Union européenne- Union-Africaine, l’ex-PM et Leader de...

3 ans de Fatshi : Martin Fayulu voit déjà 2023

Kinshasa, 24 janvier 2022- Sur son compte Twitter, l'opposant Martin Fayulu Madidi a lancé un appel à la population...

Nord-Kivu : un autre militant de la “LUCHA” tué lors d’une répression policière à Beni

Beni 24 janvier 2022- Mumbere Ushindi dodo, c'est le nom du militant du mouvement citoyen Lutte pour le changement...

RDC : “L’alternance démocratique est un bébé que nous avons conçu et avec joie nous lui avons donné vie” (Olive Lembe)

Kinshasa, 24 janvier 2022 - Trois ans jour pour jour, depuis que Joseph Kabila (ancien président de la Rdc)...

Kasaï Central : Une vingtaine de détenus s’évadent au cachot de Tshimbulu

Kinshasa, 24 janvier 2022- Une vingtaine de détenus se sont évadés dimanche 23 janvier 2022 tard dans la soirée...