Kinshasa – projet “Kitoko New city” : Guy Loando insiste sur les préalables devant garantir sa réussite

Kinshasa, 04 septembre 2021- Le projet d’extension urbaine de la ville de Kinshasa avec la construction d’une nouvelle cité dénommée “Kitoko”, à l’Est de la Capitale, a fait l’objet des points débattus lors du dix-huitième conseil des ministres présidé par le Chef du gouvernement Sama Lukonde, vendredi 04 septembre, par vidéoconférence.

Pour la réussite de ce projet, le ministre d’État, ministre de l’Aménagement du territoire, Guy Loando Mboyo a insisté sur les deux préalables formulés par le maître d’ouvrage. Il s’agit notamment de la création d’une Agence publique d’exécution des travaux, et la création
d’une Industrie publique de production des matériaux.

Le porte-parole du gouvernement qui l’a indiqué dans son compte rendu a fait savoir que ce projet présenté par le ministre de l’Urbanisme vise à couvrir une superficie de 30.000 hectares, située à 40 kilomètres à l’Est de Kinshasa, entre le Fleuve Congo et la rivière N’sele, au sud de Maluku.

Selon lui, l’enjeu consiste à créer une entité globale et autonome dans son quotidien, pouvant offrir les commodités et fonctionnalités telles que les habitations, les lieux de travail et d’études, les soins médicaux, les loisirs, des activités industrielles et technologiques innovantes.


Pour ce faire, le Ministre des Affaires foncières a soutenu le fait de lever quelques contraintes à travers une
mission d’audit foncier, et l’organisation d’une concertation, avec les
institutions impactées par ce projet autour du Ministre d’Etat, Ministre de l’Urbanisme et Habitat.

A en croire le compte rendu, la réalisation de la première phase de ce projet immobilier va créer plus de 500.000 emplois directs et indirects, et amorcer une relance économique certaine avec des effets induits sur l’économie d’échelle et l’économie circulaire.

« Pour l’instant, le Conseil des Ministres a pris acte de ce projet d’extension urbaine, dont il attend le dossier final pour décision », a déclaré Patrick Muyaya.

Il sied de rappeler que le premier Sama Lukonde avait conduit une délégation gouvernementale en Egypte pour la finalisation du contrat avec les investisseurs devant se lancer dans la réalisation de cette nouvelle cité.

Cédric BEYA

Les plus vus

Linafoot : 4 noms pour succéder à Bosco Mwehu

Kinshasa, 16 Octobre 2021 - A l'issue du dépôt des candidatures pour les élections des membres du comité de...

EPST : le conseil des ministres donne le feu vert pour la reprise des discussions gouvernement – banc syndical

Kinshasa, 16 octobre 2021- Le Ministre de l'enseignement primaire secondaire, secondaire et technique Tony Mwaba a présenté au conseil...

RDC : Guy Loando annonce la création de l’Agence Nationale de l’Aménagement du Territoire

Kinshasa, 16 octobre 2021- Le ministre d'État, ministre de l'aménagement du territoire, Guy Loando Mboyo a présenté, au cours...

RAM : Le gouvernement assure avoir capté le message de la population

Kinshasa, 16 octobre 2021- Après débat houleux sur l'interpellation de Kibassa Maliba au parlement sur la taxe RAM, le...

CENI : Fayulu sur Nangaa : “C’est lui qui est à la base de notre malheur”

Kinshasa, 16 octobre 2021- la Capitale de la RDC a vibré au rythme de la marche de Lamuka, ce...