Kinshasa – projet “Kitoko New city” : Guy Loando insiste sur les préalables devant garantir sa réussite

Kinshasa, 04 septembre 2021- Le projet d’extension urbaine de la ville de Kinshasa avec la construction d’une nouvelle cité dénommée “Kitoko”, à l’Est de la Capitale, a fait l’objet des points débattus lors du dix-huitième conseil des ministres présidé par le Chef du gouvernement Sama Lukonde, vendredi 04 septembre, par vidéoconférence.

Pour la réussite de ce projet, le ministre d’État, ministre de l’Aménagement du territoire, Guy Loando Mboyo a insisté sur les deux préalables formulés par le maître d’ouvrage. Il s’agit notamment de la création d’une Agence publique d’exécution des travaux, et la création
d’une Industrie publique de production des matériaux.

Le porte-parole du gouvernement qui l’a indiqué dans son compte rendu a fait savoir que ce projet présenté par le ministre de l’Urbanisme vise à couvrir une superficie de 30.000 hectares, située à 40 kilomètres à l’Est de Kinshasa, entre le Fleuve Congo et la rivière N’sele, au sud de Maluku.

Selon lui, l’enjeu consiste à créer une entité globale et autonome dans son quotidien, pouvant offrir les commodités et fonctionnalités telles que les habitations, les lieux de travail et d’études, les soins médicaux, les loisirs, des activités industrielles et technologiques innovantes.

Pour ce faire, le Ministre des Affaires foncières a soutenu le fait de lever quelques contraintes à travers une
mission d’audit foncier, et l’organisation d’une concertation, avec les
institutions impactées par ce projet autour du Ministre d’Etat, Ministre de l’Urbanisme et Habitat.

A en croire le compte rendu, la réalisation de la première phase de ce projet immobilier va créer plus de 500.000 emplois directs et indirects, et amorcer une relance économique certaine avec des effets induits sur l’économie d’échelle et l’économie circulaire.

« Pour l’instant, le Conseil des Ministres a pris acte de ce projet d’extension urbaine, dont il attend le dossier final pour décision », a déclaré Patrick Muyaya.

Il sied de rappeler que le premier Sama Lukonde avait conduit une délégation gouvernementale en Egypte pour la finalisation du contrat avec les investisseurs devant se lancer dans la réalisation de cette nouvelle cité.

Cédric BEYA

Les plus vus

RDC : Benoît Lwamba, président honoraire de la Cour Constitutionnelle tire sa révérence

Kinshasa, 17 janvier 2022- Le Président honoraire de la Cour Constitutionnelle Benoît Lwamba est décédé ce lundi à Paris,...

RDC-Ouganda – Problématique d’arrestation des pêcheurs sur le lac Albert : Adrien Bokele séjourne à Bunia pour trouver des pistes de solutions

Beni, 17 janvier 2022- Adrien Bokele Djema, ministre congolais de la pêche et élevage séjourne à Bunia, chef-lieu de...

Ituri : l’administrateur militaire rassure les habitants sur leur sécurité après une attaque à Irumu

Beni, 17 janvier 2022- L'administrateur du territoire d'Irumu, dans la province de l'Ituri, le Colonel Siro N'simba Jean, s'est...

RDC – 17 janvier : Sama Lukonde honore la mémoire de Patrice Emery Lumumba

Kinshasa, 17 janvier 2022- Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a assisté ce lundi à la messe d'actions de...

Tshopo – Lutte contre la pollution des rivières : Eve Bazaïba actionne une mission de contrôle et d’inspection

Kinshasa, 17 janvier 2022- La Vice-Premier Ministre en charge de l'Environnement et du Développement durable, Eve Bazaïba a démarré...