RDC-Assemblée nationale : Sama Lukonde dépose le projet de budget 2022 chiffré à 10,3 milliards $

Kinshasa, 15 septembre 2021 : Aussitôt après la clôture de la plénière d’ouverture de la session ordinaire de septembre 2021, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a déposé le projet de loi de finances de l’exercice 2022, la loi de finances portant reddition de comptes de l’année 2020, ainsi que la loi rectificative 2021. Une première pour le gouvernement de se conformer à la loi, d’après le speaker de la chambre basse du Parlement congolais.

Dans le cadre de la loi de finances 2022, le gouvernement brise la barre de 20 mille milliards de francs congolais, soit environ 10 milliards USD. Il se constate un accroissement de plus au moins de 40% pourcent par rapport à l’exercice budgétaire 2021 qui s’élevait à 14 milliards.

Et pour la loi rectificative de l’année 2021, c’est à peu près un accroissement de 13%. Ce qui veut dire que le gouvernement s’est lancé sur la bonne voie et entend travailler dans ce sens sous l’impulsion du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi.

Les priorités sont restées les mêmes dans le cadre d’un programme du gouvernement adopté en avril dernier, c’est-à-dire avec comme priorité la lutte contre l’insécurité, le secteur social, notamment la santé, l’éducation et l’appui aux réformes, à la préparation du processus de recensement et aussi les élections de 2023 qui doivent être organisées dans le délai.

Inscrivant cette activité dans son contexte, Jean-Michel Sama Lukonde a déclaré : “Je voudrais affirmer ici que je suis venu comme Premier ministre accompagner des membres du gouvernement pour assister à l’ouverture de la session parlementaire de septembre 2021, essentiellement budgétaire. Et à cette occasion, nous avons voulu respecter l’esprit de la Constitution en son article 66 qui exige au gouvernement de déposer le projet de loi de finances au plus tard le 15 septembre”.

C’est dans ce même cadre, le gouvernement a projeté de déposer d’autres textes pour se conformer à la loi, parmi lesquels, les textes d’arriérés qui auraient dû être déposés plus tôt, notamment la loi de finances portant reddition des comptes de l’exercice 2020, ainsi que la loi rectificative 2021.

Sur cette voie, des efforts accrus seront entrepris par le gouvernement, en partenariat avec tous les acteurs politiques, de la classe économique en vue de l’accroissement des recettes.

La Rédaction

Les plus vus

Linafoot – Défaite de V.club face à Lupopo : “Je crois que ça se justifie par la fatigue” (Raoul Shungu)

Kinshasa, 19 Janvier 2022- Le coach de l'As V.club, Raoul Shungu digère la défaite de sa formation mercredi 19...

Répression de la marche de Lubumbashi : Le panel des experts de la société civile exige une enquête internationale et la démission de Kyabula

Kinshasa, 19 Janvier 2022- Dans une déclaration rendue publique ce mercredi, au lendemain de la marche réprimée organisée par...

Kongo Central : L’ ONG Cepeco lance l’atelier du projet d’appui à l’amélioration des impacts et effets de l’exploitation pétrolière

Matadi, 19 Janvier 2022- L'organisation non gouvernementale Centre pour la promotion et l'éducation communautaire (ONG/CEPECO) a lancé ce mercredi...

Démission Kabund : les élus provinciaux de l’UDPS Kinshasa demandent aux élus nationaux de procéder à son remplacement

Kinshasa, 19 Janvier 2022- Les députés provinciaux de la ville de Kinshasa, membres de l'UDPS viennent à leur tour...

Linafoot : Lupopo corrige l’As V.Club

Kinshasa, 19 Janvier 2022- Les Dauphins Noirs de Kinshasa viennent de passer 90 minutes terribles au stade Kibassa Maliba...