Etat de siège : “Au 29 novembre, il n’y avait aucun militaire ougandais sur le sol congolais”, insiste Muyaya

Kinshasa, 2 décembre 2021- “Je crois qu’il faut donner du crédit là où il est dû, nous faisons notre devoir en toute responsabilité. Nous vous avons dit au 29 novembre ici qu’il n’y avait aucun militaire ougandais sur le sol congolais. Qui peut prouver le contraire ?”, c’est en ces termes que le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya a, de nouveau éclairé l’opinion concernant la redondante préoccupation de la présence des troupes ougandaises en RDC.

Dans ses éléments de réponses au cours d’un briefing sur l’état de siège, organisé mercredi 1er décembre, il a également indiqué que la vidéo qui circule sur les réseaux sociaux allant dans le sens de faire croire l’entrée de ces troupes, avant l’annonce officielle, date du 25 mai 2021, à l’occasion de la visite du commandant du secteur opérationnel du Grand Nord.

Ce faisant, il souligne que dans le cadre de la mutualisation des renseignements, les deux armées avaient déjà des plans opérationnels de frappes dans le cadre des actions ciblées et concertées qui ont effectivement démarré le 30 novembre.

“Si vous avez vu les actions se faire hier, c’est parce que justement, les ennemis avaient appris qu’il y avait des opérations en cours de préparation. Et donc que nous nous ayons dit que le 29, il n’y avait pas de troupes ougandaises en RDC et que le 30, ils soient là et nous l’avons dit nous même, ça veut dire que la situation a évolué”, a-t-il indiqué.

Par rapport à cette présence des troupes ougandaises, le ministre de la communication a rappelé que ce souci a été soulevé parmi les recommandations de l’Assemblée nationale faites au gouvernement à l’issue de son évaluation sur les opérations de l’état de siège.

Quant au bilan des frappes d’artillerie et aériennes, le porte-parole des FARDC, le général Léon Richard Kasongo a fait savoir que les deux armées mènent encore de fouilles au sol et au moment opportun, ils mettront des chiffres concrets à la disposition de la nation dans le cadre de la redevabilité.

Cédric BEYA

Les plus vus

Projet BAD en RDC : Après Zongo, Libenge de nouveau éclairée

Gemena, 25 janvier 2022- La commune rurale de Libenge, à Sud-Ubangi qui vivait dans le noir après plusieurs décennies,...

RDC : Félix Tshisekedi promet l’accompagnement du gouvernement aux résolutions des états généraux de la Communication et Médias

Kinshasa, 25 janvier 2022- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi a rassuré aux professionnels des médias, en...

RDC : Zacharie Bababaswe invité à présenter “des excuses publiques” à Denis Mukwege

Kinshasa, 26 janvier 2022 - les mouvements citoyens dont ECCHA-RDC, Forum Citoyen, Res Publica et UCEC, invitent l'ancien député...

Mongala : Vers l’annulation du meeting de Fayulu, les manifestations publiques interdites à Lisala

Kinshasa, 25 janvier 2022- Martin Fayulu prévoit se rendre dans la province de la Mongala, où il doit tenir...

RDC : Bemba, Bussa, Kamitatu, Mboso, Bahati, Mende et autres leaders de l’USN réitèrent leur soutien à Fatshi

Kinshasa, 25 janvier 2022- Les présidents et leaders des regroupements politiques membres de l'Union sacrée de la Nation lundi...