RDC: Première année de l’état de siège : Bilan diversement commenté

Premier anniversaire de l’état de siège : Bilan diversement commenté

Kinshasa, 06 mai 2022 : L’état de siège a été prorogé pour la 23ème fois consécutive en Ituri et au Nord-Kivu. Cette nouvelle prorogation a coïncidé avec l’anniversaire de la première année depuis l’instauration de cette mesure spéciale dans ces deux provinces.

A Beni au Nord-Kivu, nombreux sont ceux qui pensent que l’état de siège n’a pas été à la hauteur de la tâche confiée aux animateurs de cette mesure “de restaurer la paix”.

Chose rejetée par Jules Mathe, émissaire du parlement des jeunes dans la ville.

Il indique que les autorités de l’état de siège ont contribué à leur niveau à la pacification de la zone, même si elles n’ont pas été jusque-là à mesure de pacifier totalement la zone.

Il parle de certaines avancées dont le maintien de l’ordre public dans la ville et la sécurisation des prisons, car depuis l’instauration de l’état de siège, dit-il, aucune invasion enregistrée à la prison de Kangbwayi et même l’auditorat.

Contrairement à Jules Mathe, Delphin Kambula, exécutif de la jeunesse du parti politique RCD/KML, fédération de Beni, indique qu’à part la mobilisation des recettes, les animateurs de l’état de siège n’ont rien produit sur le plan sécurité.

Il regrette par ailleurs que des entités qui jusque-là n’étaient pas encore touchées par des violences rebelles ont été touchées pendant l’état de siège.

Celui-ci pense que suite à cet état de chose, cette mesure de l’état de siège devrait être levée ou requalifiée, c’est à dire basculer à un état d’urgence dans lequel les militaires s’occuperont rien que de la guerre.

La 23ème prorogation a presque coïncidé avec l’anniversaire de la première année depuis l’instauration de cette mesure spéciale dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri, depuis le 06 mai 2021 pour mettre fin à l’insécurité à l’Est. Lors de la cérémonie de la prorogation, le speaker du Sénat a indiqué que le projet de loi portant prorogation de cette mesure sera soumis prochainement à un débat devant prouver la pertinence ou non du maintien de ce régime instauré pour restaurer la paix à l’Est de la RDC.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

RDC : “La taille du gouvernement sera réduite” (Bahati après échange avec Judith Suminwa)

Kinshasa, 15 avril 2024- L'autorité morale du regroupement AFDC-A Modeste Bahati est d'accord avec la Première Ministre Judith Tukula...

Formation du gouvernement Suminwa : “Ceux qui auront la chance d’être nommés qu’ils réfléchissent sur la manière de répondre aux défis énormes dans un...

Kinshasa, 16 avril 2024 - Vital Kamerhe et ses deux regroupements politiques (A/A UNC et A/VK2018) ont été reçus,...

Formation du gouvernement : Judith Suminwa consulte jusqu’au 19 avril

Kinshasa, 15 avril 2024 : La première ministre de la République démocratique du Congo, Judith Suminwa Tuluka poursuit ses...

Dossier Cardinal Ambongo : “Personne ne peut empêcher le Cardinal de dénoncer les maux qui rongent notre pays” (Martin Fayulu)

Kinshasa, 15 avril 2024 : Empêché d'accéder au salon VIP de l'aéroport international de Ndjili, dimanche 14 avril 2024,...

Crime passionnel : Un ancien vice-ministre du gouvernement FCC-CACH aux arrêts

Kinshasa, 15 avril 2024- Moussa Mondo, ancien vice-ministre des hydrocarbures a passé nuit entre les mains de service de...