Partenariat IMT/Belgique et INRB/RDC: Le couple royal dans la cour du Professeur Muyembe

Kinshasa, 9 juin 2022- Le couple royale de la Belgique Philippe et Mathilde a visité, ce jeudi, l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) de Kinshasa, en République Démocratique du Congo.

Plusieurs personnalités du monde scientifique en général et médical en particulier dont le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, le Dr Jean-Jacques Mbungani ainsi que son vice-minitre, madame Véronique KilumbaNkulu et le Recteur de l’Université de Kinshasa, le professeur Kayembe étaient aux côtés du maître de séant, le docteur Jean-Jacques Muyembe Tanfum, pour accueillir le Roi Philippe et la reine Mathilde.

Cette visite entre dans le cadre du soutien du partenariat qui existe entre l’Institut des Maladies Tropicales, IMT de Belgique et l’INRB de la RDC. Parmi le mérite de ce partenariat, l’on peut notamment citer la formation de techniciens congolais, la conjugaison des efforts pour lutter contre des épidémies telles que le Monkey-pox qui sévit actuellement dans les provinces du Kwilu et du Maniema et des pandémies comme la maladie du sommeil.

Après un entretien de plus d’une demi-heure dans le bureau du professeur Muyembe, le Roi Philippe et la reine Mathilde ont visité le laboratoire moderne de l’institut et se sont enquis des différentes étapes des recherches conduisant aux résultats qui font de cette fierté nationale le fleuron de ce qui se fait de mieux dans ce domaine en Afrique.

Le souverain belge et son épouse ont ensuite été conviés dans l’amphithéâtre où ils ont assisté à un exposé magistral sur la formation en ligne que dispense l’INRB en faveur de spécialistes du domaine de la recherche.

Ému de l’honneur de la visite du couple royal dans son institution, le docteur Muyembe a brièvement rappelé son parcours jusqu’à nos jours. “Lorsque nous avions démarré, j’étais le seul PhD et aujourd’hui, il y en a plus de vingt que nous avons formés et d’ailleurs, cette innovation qu’est la formation en ligne, je n’est pas connu ça”. Et de poursuivre : “Tout ceci pour ne pas dire un jour, après moi c’est le déluge”.

Il a ensuite exhorté la jeune génération à se prendre en charge par des solutions innovantes avant de chuter en se disant fier d’avoir reçu ses hôtes de marque à qui il a réitéré son appel au maintien de cette collaboration très fructueuse pour nos deux pays.

Il sied de noter que l’INRB est un centre laboratoire de haute technologie qui a fait preuve dans plusieurs défis sanitaires majeurs tels que le traitement curatif des personnes atteintes du virus Ebola et la maîtrise des cas de la pandémie à Covid-19 par des mesures préventives efficaces.

Cédric BEYA

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...