Nord-Kivu : La Synergie des mouvements citoyens lance une pétition pour exiger le départ de la Monusco

Kinshasa, 25 août 2022 : La Synergie des mouvements citoyens, association des jeunes et groupes de pression du Nord-Kivu ne lâche pas. Celle-ci a lancé mercredi 24 août 2022, la récolte des signatures dans le cadre de la pétition exigeant le départ de la Monusco et la fin de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Dans un communiqué de presse, les mouvements citoyens, les associations des jeunes et les groupes de pression maintiennent la campagne « Bye Bye Monusco ». Ce, en référence aux tueries des civils lors des récentes manifestations populaires dans les villes de Butembo, Béni et Goma au Nord-Kivu. Tous ces mouvements ne souhaitent pas voir un véhicule de la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation de la RDC (Monusco) circuler dans la ville de Goma, à défaut, il sera contraint pas les jeunes et toutes les organisations.

« […]Animer par l’esprit patriotique et la vigilance citoyenne dans le cadre de la campagne Bye bye Monusco, la synergie des Mouvements Citoyens, Association des Jeunes et Groupes de Pression du Nord-Kivu, après concertation et à l’issue de son Assemblée Générale tenue à Goma, tient à informer toute la population de Goma, du Nord-Kivu et de la RDC concernant la planification et l’organisation des manifestations anti-Monusco dans le cadre de la campagne Bye bye Monusco ce qui suit : le Maintien de la campagne Bye bye Monusco jusqu’à l’obtention du départ effectif de la Monusco de la Province du Nord-Kivu et de la RDC ;
Aucun véhicule de la Monusco n’est autorisé à circuler à Goma et au Nord-Kivu ni leurs Bureaux ne doivent ouvrir ; le lancement de la récolte des signatures dans le cadre de la pétition exigeant le départ de la Monusco et la fin de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu, Ituri et partout en RDC ; l’organisation des différentes manifestations publiques et populaires anti-Monusco et état de siège selon le calendrier suivant : Mercredi 24 août 2022 : Lancement officiel de la pétition exigeant le départ de la Monusco et la fin de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri conformément aux arts 5, 27 et 85 de la constitution;
Du Jeudi 25 au Dimanche 04 Septembre : Récolte des signatures sur toute l’étendue de la ville de Goma et à l’intérieur de la République Démocratique du Congo« , explique le document.

Et de poursuivre : « Sur ce, la synergie des mouvements citoyens, associations des jeunes et groupes de pression du Nord-Kivu informent à toute la population d’accueillir les pétitionnaires avec gentillesse, patriotisme et signer sans contrainte la pétition car c’est un geste et une action citoyenne qui va sérieusement concourir au départ de la Monusco et à la fin de l’état de siège qui est une stratégie qui restreint nos droits et libertés fondamentales nous reconnus par la loi suprême de la RDC et qui risque d’écarter ou empêcher les provinces du Nord-Kivu et Ituri à participer aux élections de 2023 et qui n’a pas réussi à mettre fin aux massacres des populations civiles par les ADF et aux groupes armés locaux comme étrangers, sans oublier le fait que le Gouverneur Militaire du Nord-Kivu a été récemment dédouané de ses prérogatives de coordination des opérations militaires, alors qu’un militaire n’a pas qualité vue son statut de faire la politique« , ajoute-t-il.

Par ailleurs, cette synergie annonce pour le 5 septembre 2022, la reprise des manifestations publiques et populaires dans toutes les grandes agglomérations et villes du Nord-Kivu.

L’objectif de ces nouvelles manifestations est d’obtenir le départ du dernier casque bleu de la Monusco de la République Démocratique du Congo. Pour ce faire, les mouvements citoyens, des associations des jeunes et groupes de pression accordent un délai de 10 jours, soit du jeudi 25 août au 4 septembre 2022 à la population de travailler durement pour se ravitailler suffisamment en provision.

« La Synergie des mouvements citoyens, associations des jeunes et groupes de pression accorde à la population un sursis ou délais de 10 jours, soit à partir de demain Jeudi 25 Août 2022 au Dimanche 04 Septembre 2022, de travailler durement pour se ravitailler suffisamment en provision et pour mieux préparer la rentrée scolaire de nos petits frères et petites sœurs, car les manifestations anti-Monusco qui reprendront le 05 Septembre 2022 seront ininterrompues et indéterminées jusqu’à l’obtention du départ total de la Monusco et la fin de l’état de siège.Avec cette stratégie liant la procédure administrative par la pétition et les manifestations populaires, la Synergie est convaincue que c’est la meilleure et intelligente stratégie pour obtenir le départ de la Monusco et la fin de l’état de siège« , ajoute le communiqué.

Enfin, la synergie des mouvements citoyens précise que la compagne « Bye Bye Monusco » ne concerne que la Monusco et nullement d’autres agences du système des Nations-Unies.

En début du mois d’août, le Chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi Tshilombo a instruit le gouvernement et les éléments de la police à protéger les casques bleus et le personnel de la Monusco sur toute l’étendue de la RDC, en attendant la réévaluation du plan de leur retrait sur le sol congolais.

Magloire TSONGO

Les plus vus

RDC-Gouvernement : MLC et alliés garantissent à Judith Tukula leur soutien à l’Assemblée nationale

Kinshasa, 15 avril 2024- Avec à sa tête, Jean Pierre Bemba, le regroupement politique MLC et alliés a exprimé,...

RDC-Gouvernement : “Judith Suminwa veut avoir des personnes avec des idées novatrices qui permettront de passer des discours aux actions concrètes” (Julien Paluku)

Kinshasa, 15 avril 2024- Le regroupement politique Bloc 50 que chapeaute Julien Paluku s'est dit impressionné par la maîtrise...

Guerre du M23 : “Nous n’allons pas abandonner” (Christian Tshiwewe)

Goma, 15 Avril 2024- Alors que les rebelles du M23 soutenus par les Forces de défense du Rwanda (RDF)...

Guerre du M23 : “Nous n’allons pas abandonner” (Christian Tshiwewe)

Goma, 15 Avril 2024: Alors que les rebelles du M23 soutenus par les Forces de défense du Rwanda (RDF)...

RDC : “La taille du gouvernement sera réduite” (Bahati après échange avec Judith Suminwa)

Kinshasa, 15 avril 2024- L'autorité morale du regroupement AFDC-A Modeste Bahati est d'accord avec la Première Ministre Judith Tukula...