Festival Tumaini à Beni : La Lucha profite de l’occasion pour lancer la campagne “Sauvons les orphelins”

Kinshasa, 26 août 2022- C’est officiel, la ville de Beni au Nord-Kivu va vibrer du samedi 27 et dimanche 28 août 2022, au rythme du Festival «Tumaini» organisé par le conseil urbain de la jeunesse, en partenariat avec la mairie de la ville.

Ce Festival qui se tient sous le thème “Espoir-Pésilience-Paix” sera une occasion pour la population de vivre des différentes prestations des artistes, et des grands conférenciers sur ce thème, pour lever haut la voix de Beni, victime des massacres depuis près de dix ans.

Pour ce faire, le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha), section de Beni, qui participe activement à ce festival, profite de cette occasion pour lancer la campagne dénommée “Sauvons les orphelins”. Cette campagne sera une occasion pour les personnes qui viendront assister au festival, de contribuer spécialement, à part le billet d’entrée, en faveur des orphelins des massacres de Beni.

Étant non seulement pour vendre l’image positive de la ville de Beni, Tumaini festival pour la Lucha, c’est aussi un festival, un événement, un endroit pour exiger la Paix, pour exprimer notre besoin de la Paix qui est un droit, non pas une faveur. Ce pendant, le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA RDC) lance une campagne “Sauvons les orphelins” pour soutenir les orphelins des massacres de Beni. Cette campagne concerne notamment tous les citoyens Congolais et amis du Congo qui soutiennent et qui se sentent particulièrement touchés par les atrocités à Beni et dans d’autres parties de la province meurtries par la violence”, lit-t-on, dans un communiqué de ce mouvement citoyen.

Pour ce faire, La LUCHA annonces qu’elle commence dès aujourd’hui à recevoir les contributions pour soutenir ces orphelins.

“Nous serons pour la même cause ce samedi 27 et 28 août au stade du 15 octobre dans le Tumaini Festival, où nous allons mobiliser des fonds pour acheter les fournitures scolaires aux orphelins de massacres à Beni, aussi faire passer un message sur les atrocités de Beni et ensemble formuler des vœux et recommandations pour la paix dans la zone”, poursuit le communiqué.

Disons que la région de Beni, dans la province du Nord-Kivu, a déjà totalisé 7 ans de massacres des populations, attribués par des autorités aux rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF), une rébellion d’origine Ougandaise, fonctionnant sur le territoire congolais depuis presque 20 ans. Ce confit armé de Beni a déjà causé la mort de milliers de civils, des disparus, sans compter des orphelins, veuves et veufs qui se déplacent presque chaque jour. Plusieurs centaines d’entre eux voient leurs maisons ou véhicules pillés et incendiés.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Goma :  5 présumés voleurs présentés à la presse

Goma, 24 septembre 2022- Le Maire adjoint de la ville touristique de Goma, le commissaire supérieur Principal Kapend Kamand...

Goma-Appel à deux journées villes mortes: Les forces de l’ordre et de sécurité instruites à contrecarrer d’éventuelles manifestations

Goma, 24 septembre 2022- Un éventuel bras de fer entre acteurs de la société civile, militants des mouvements citoyens,...

Foot – Stage des Léopards : Desabre annonce des changements pour le prochain match

Kinshasa, 24 Septembre 2022 - Sans doute, des multiples changements seront apportés lors de la prochaine rencontre des Léopards....

Sécurité : “La Monusco quittera la RDC après les élections de 2023” (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 24 septembre 2022- Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de la Radio France Internationale et France...

RDC : Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023

Kinshasa, 24 septembre 2022- Le Chef de l'État Félix Tshisekedi se dit confiant pour sa réélection en 2023, grâce...