Guerre du M23 : “Le déploiement des militaires de l’EAC dans une région convoitée par les Etats membres ouvre la porte à la balkanisation” (Prince Kihangi à Félix Tshisekedi)

Goma, 15 février 2023- Le Député Provincial, Prince Kihangi doute de la mission réelle des militaires de l’EAC à l’Est de la RDC. Dans une note d’analyses sécuritaires parue, mercredi 15 février, l’élu du territoire de Walikale, au Nord-Kivu, estime que le déploiement de ces militaires dans une région que leurs États respectifs ont toujours convoité, ouvre les portes à la “balkanisation” de la République Démocratique du Congo.

Pour lui, la poursuite du redéploiement de la force de l’EAC prouve à suffisance l’incompétence du Gouvernement congolais. Ce sont des habitants des provinces concernées qui en seront victimes. Prince Kihangi soulève plusieurs craintes.

“Le déploiement des militaires des Etats de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) dans nos entités coutumières et administratives doit être considéré comme une occupation de nos terres par les Etats voisins à travers leurs Forces Armées. Le déploiement de ces militaires dans une région que leurs Etats respectifs ont toujours convoité ouvre les portes à la balkanisation de la République Démocratique du Congo. Par cet acte, vous nous confiez, nous et nos enfants, entre les mains des Etats voisins comme nos (désormais) protecteurs. L’Etat congolais se déclare ne plus être en mesure d’assurer notre sécurité. Et, en cas de besoin, vous nous recommandez de nous adresser aux Etats voisins. Que dire alors de l’état de siège ? Loin d’être une solution, la présence de ces militaires dans nos villages, nos collines et nos champs nous causera des soucis et des problèmes ssérieux”, écrit-il à Félix Tshisekedi.

Et de poursuivre : “Nos sœurs et femmes sont de nouveau exposées. Les ressources naturelles seront illégalement exploitées et pillées à ciel ouvert sur autorisation tacite du Gouvernement congolais. Lorsque ces Etats auront goûté au miel du Nord-Kivu, ils refuseront de retirer leurs militaires de la région. Ces militaires n’auront certainement pas honte de se tirer dessus comme ce fut le cas à Kisangani, il y a peu. On assistera certainement à des soulèvements populaires. Les victimes sont connues d’avance”, poursuit-il.

Notons que lors de la récente rencontre entre les Chefs d’Etats de la communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) à Bujumbura (Burundi), les parties prenantes se sont convenues de renforcer le déploiement de la force régionale à l’Est de la RDC. Malgré les contestations des populations de Goma, les forces Burundaises et Soudanaises devraient rejoindre les troupes Kényanes et Ougandaises sur le sol congolais.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Kinshasa : Félix Tshisekedi lance les travaux de construction des rocades

Kinshasa, 22 juin 2024- Le lancement de construction des rocades de la ville de Kinshasa a eu lieu, samedi...

RDC : Constant Mutamba suspend la délivrance du Folio 92 (F92) aux églises et Asbl

Kinshasa, 22 juin 2024 : Après avoir donné injonction au procureur général près la Cour de cassation d’ordonner des...

RDC : “Les agents et fonctionnaires de l’État seront désormais payés avant le 28e jour de chaque mois” (Ministre des Finances)

Kinshasa, 22 juin 2024 : Le nouveau ministre des Finances de la République démocratique du Congo, Doudou Fwamba Likunde...

Entrepreneuriat : La société Standard Group annonce l’organisation en octobre du “Congrès minier national”

Kinshasa, 22 juin 2024 - Le Congrès minier national aura lieu les 14 et 15 octobre de l’année en...

Foot – Transfert : Heritier Luvumbu signe un contrat de 2 ans avec l’AS V.Club

Kinshasa, 22 Juin 2024 - L'attaquant congolais, Héritier Luvumbu, a paraphé un contrat de 2 ans avec la formation...