FECOFA – Propable installation du comité de normalisation: “Il n’y a rien à normaliser, la CAF doit par contre aider la FECOFA à organiser les élections” (Eddy Kanku)

Kinshasa, 21 Mars 2023 – Si plusieurs congolais amoureux du football ont été d’avis avec l’idée de la CAF, celle d’installer un comité de normalisation à la FECOFA, Eddy Kanku, par contre, s’oppose totalement à cette façon de faire les choses. Il demande plutot à l’instance organisatrice du football africain d’aider l’institution chargée de gérer le football congolais à organiser les élections.

Selon cet analyste sportif congolais, cette comission n’aidera nullement le football congolais à évoluer.

“Si la CAF vient avec la commission de normalisation, cela prendra 2 ans minimum. Ce comité va aider notre football en quoi? La commission d’organisation prend place quand il y’a conflit. Alors qu’actuellement, les textes et la gestion financière ont été élaborés par les experts de la FIFA voire même la date de la tenue des élections” a-t-il soutenu lors de son passage, ce mardi à l’émission “Bosolo na politik”

Avant d’ajouter, “Je me demande pourquoi la feuille de route de la FECOFA a été rejetée par la CAF ? Dans son contenu la FECOFA a proposé par exemple : 5.000$ pour chaque league, 200.000$ pour la poursuite du championnat national… Si la CAF trouve que la somme de 1.700.000 $ envoyée pour le droit télé de la coupe du monde 2022 à la FECOFA sera mal gérée, qu’elle propose des nouvelles orientations pour son bon fonctionnement. Tout ceci prouve que les gens de la CAF ont un intérêt qu’ils poursuivent à la FECOFA. ” a-t-il soutenu.

Comme conseil, Eddy Kanku appelle l’organe faîtière du football africain d’aider la FECOFA à organiser les élections pour que cette institution sorte de la politique laissée par son ex président Constant Omari qui met le football congolais dans comas jusqu’à aujourd’hui.

“Si la CAF veut aider la Fecofa, elle doit par contre pousser cette dernière à organiser les élections. Nous voulons les élections parce que la FECOFA a souffert pendant les 18 ans de règne de Omari. Même l’actuel président intérimaire, Donatien Tshimanga n’avait rien à dire sous ce régime parce qu’il a été mis de côté.” approuve t-il.

Retenons que les experts envoyés par la FIFA pour régulariser les choses à la FECOFA avaient pour mission, de gérer d’une part de la question juridique et d’une autre part, de s’occuper de la question financière.

Selon le journaliste français, Romain Molina, une commission d’organisation prendra place après la trêve internationale pour gérer l’actuel comité dirigeant jusqu’à l’organisation des prochaines élections.

Roland MAKIESE

Les plus vus

Nord-Kivu- Election des senateurs: La campagne électorale débute ce mercredi (Communiqué )

Goma, 21 mai 2024- Le bureau de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu convoque les députés à une séance plénière, mercredi...

Foot – Liste des Léopards : À la découverte de 3 nouveaux venus

Kinshasa, 21 Mai 2024 - Trois nouveaux visages seront découverts dans la tanière de la RDC lors du prochain...

Ituri : La carence d’eau potable à la base des maladies hydriques à Mambasa

Bunia, le 21 mai 2024 - Plusieurs cas des maladies d'origine hydriques sont enregistrés ces jours dans les villages...

Ituri : La carence d’eau potable à la base des maladies hydriques à Mambasa

Bunia, 21 mai 2024 - Plusieurs cas des maladies d'origine hydriques sont enregistrés ces jours dans les villages des...

Nord-Kivu : 20 personnes interpellées et des effets militaires récupérés dans un bouclage à Beni

Beni, 21 mai 2024- Au total, 20 personnes ont été interpellées par des éléments de la police nationale congolaise...