ESU-Incendie à l’Académie des Beaux-Arts : Seul l’atelier de menuiserie a été touché

Kinshasa, 11 avril 2023- L’académie des Beaux-Arts à Kinshasa a subi un choc dans la soirée du lundi 10 avril. Son atelier de menuiserie a été réduit en cendres par un feu qui a consumé à son passage.

Le directeur général de cet institut supérieur, Henry Kalama Akulez trouvé sur le lieu par le reporter de Dépêche.cd, indique que le feu a probablement commencé vers 19 heures alors que tout le monde avait déjà quitté le site mais son ampleur a été manifesté vers 21 heures.

“C’est un atelier de menuiserie qui a pris feu. On pourrait dire que ça commencé peut-être vers 19h30. Mais je crois que le feu s’est manifesté avec ampleur vers 21 heures. En arrivant ici, étant donné que c’est un grand hangar, le feu on ne pouvait pas le remarquer de l’extérieur alors qu’il avait pris de l’ampleur de l’intérieur”, a-t-il dit sous le choc.

A ses côtés, un autre enseignant de cet institut public, le professeur Tunda suppose que cet incendie serait causé par un court-circuit électrique.

“Il n’y a pas eu une enquête qui a été faite. Mais, comme il y avait coupure du courant depuis la journée autour de 10 heures et jusqu’à ce que tout le monde ait évacué le site autour pratiquement de 18h30 ou 19 heures quand il commençait à faire sombre, le courant n’était pas encore revenu. Il est possible que les techniciens aient oublié quelques précautions dans le noir. Quand le courant est revenu, il n’y avait personne pour contrôler s’il y avait un court-circuit. Et, parfois le courant se rétablit avec une intensité inattendue. Nous supposons que ça peut être ça”,

Concernant les dégâts matériels, il déplore notamment la perte des machines ainsi que des meubles.

“Dans le hangar, il y avait essentiellement les machines qui servent à la transformation des bois. Rabotage, sillage, ect. C’est son des machines qui sont évidemment mécaniques. Ces ne sont pas des machines modernes avec des systèmes électroniques. En dehors de ça, il y avait quelques meubles”, a fait cet enseignant.

Malgré cet incident, qu’il qualifie de mineur, il rassure à toute la communauté de cet institut que l’académie des beaux garde toujours hospitalité.

“Nous disons à toute la communauté que l’académie reste un espace tourisme et un espace d’accueil et que les visiteurs n’hésitent pas à venir. C’est vraiment un incendie mineur par rapport à l’empleur de l’académie des beaux”.

En complément, le directeur général Henry Kalama Akulez soutient que cet atelier “n’est qu’un parmi tant d’autres ateliers de l’Académie de beaux. L’académie des beaux c’est une grande institution”. Aussi, Il est resté serein quant à la suite des activités au sein de son institution.

Signalons que le camion anti-incendie est arrivé sur le lieu trouvant le hangar complètement consumé et à terre. En plus, la quantité d’eau amené n’a pas été suffisante pour éteindre le feu qui continuait à brûler.

Cédric BEYA

Les plus vus

Assemblée nationale : deuxième report de l’élection du bureau définitif 

Kinshasa, 17 mai 2024- Prévue pour ce 18 mai, l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale est reportée à...

RDC-Lutte contre la prédation des finances publiques : ODEP renforce son mécanisme du contrôle citoyen

Kinshasa, 17 mai 2024- L'observatoire de la dépense publique (ODEP) a annoncé, vendredi 17 mai, au cours d'une conférence...

Foot – Eliminatoires Mondial 2026 : Des arbitres libyens et tunisiens aux commandes de deux prochains matchs de la RDC

Kinshasa, 17 Mai 2024 - Les officiels des matchs de la RDC pour la 3è et 4è journée comptant...

RDC-Medias: 30 jours de suspension infligés à l’émission Bosolo na Politik de Israël Mutombo

Kalemie, 17 mai 2024- Le conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC) a suspendu à titre conservatoire...

RDC: Plainte contre Rawbank et Airtel pour vol en bande organisée (Document)

Kinshasa, 17 mai 2024- Scène invraisemblable. La banque Rawbank et la société de télécommunication Airtel sont traduites en justice...