RDC – Loi Tshiani : “Chaque citoyen congolais devrait se présenter aux élections sans discrimination ni crainte de la nationalité de ses parents” (HRW)

Kinshasa, 02 mai 2023 : Dans une déclaration rendue publique lundi 01 mai 2023, l’Ong internationale Human Rights Watch (HRW) a lancé un appel au Parlement congolais au sujet de la loi Tshiani dite de “père et de mère”, et qui consacre l’accès à la présidence de la République et autres postes de souveraineté ainsi qu’à l’armée et à la Police, aux seuls congolais nés de père et de mère congolais.

Pour HRW, le appelé le Parlement doit rejeter cette proposition de loi Tshiani initiée par l’ancien candidat à la présidentielle de 2018, et portée par le député national Nsingi Pululu.

Inscrite dans le calendrier de l’Assemblée nationale, ce texte pourrait être débattu au cours de la session parlementaire en cours.

Et pour HRW, les autorités pourraient l’utiliser pour exercer une discrimination contre certains citoyens congolais en raison de l’origine nationale de leurs parents.

“Cette loi empêcherait tout Congolais dont l’un des parents n’est pas d’origine congolaise d’accéder à la fonction présidentielle et aux postes à responsabilités au sein des institutions. L’examen de cette proposition de loi au cours d’une année électorale renforce les craintes que les autorités ne l’utilisent pour empêcher certaines personnes de se présenter aux élections, en violation des protections juridiques internationales relatives à la participation démocratique et à la non-discrimination”, a dénoncé HRW dans sa déclaration.

En outre, HRW demande au Parlement de rejeter ce texte qui, “en plus d’être discriminatoire, pourrait présager une nouvelle vague de répression et de violences”.

“La proposition de loi est largement perçue comme une tentative d’écarter Moïse Katumbi, qui dirige le parti d’opposition Ensemble pour la République et est considéré comme l’un des adversaires potentiels du président Félix Tshisekedi à l’élection présidentielle qui doit avoir lieu en décembre 2023. Katumbi, homme politique et homme d’affaire congolais, et ancien gouverneur de la province du Katanga dont le père est grec, a annoncé en 2022 sa candidature à la présidence”, ajoute cette ONG internationale.

Ce, avant de rappeler le message de Pâques du 8 avril, du cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa, qui affirmait “qu’un projet de loi sur la congolité, à la veille des élections, nous divise davantage qu’elle ne nous unit. Nous avons un urgent besoin des gestes et des lois qui rapprochent, plus que des actes et des dispositions qui nous dressent les uns contre les autres”.

Ainsi, cette organisation de défense des droits de l’homme insiste RW sur le fait que le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) et la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale, traités auxquels le Congo est partie, garantissent à chacun une protection égale et effective contre toute discrimination fondée sur l’ascendance, l’origine nationale ou ethnique ou toute autre situation.

L’article 25 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques dispose que “tout citoyen a le droit et la possibilité, sans aucune des discriminations … et sans restrictions déraisonnables : … de prendre part à la direction des affaires publiques … et d’être élu au cours d’élections périodiques et honnêtes”.

A ce sujet, HRW a affirmé que chaque citoyen congolais devrait pouvoir se présenter aux élections sans discrimination ni crainte d’intimidation sur la base de son appartenance ethnique ou de la nationalité de ses parents.

C’est la raison de son appel qu’il lance aux autorités congolaises à prendre au sérieux leur engagement en faveur de la démocratie et des droits humains et, comme elles l’ont fait en 2021, et rejeter toute notion d’exclusion de l’identité congolaise.

La Rédaction

Les plus vus

Nord-Kivu- Election des senateurs: La campagne électorale débute ce mercredi (Communiqué )

Goma, 21 mai 2024- Le bureau de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu convoque les députés à une séance plénière, mercredi...

Foot – Liste des Léopards : À la découverte de 3 nouveaux venus

Kinshasa, 21 Mai 2024 - Trois nouveaux visages seront découverts dans la tanière de la RDC lors du prochain...

Ituri : La carence d’eau potable à la base des maladies hydriques à Mambasa

Bunia, le 21 mai 2024 - Plusieurs cas des maladies d'origine hydriques sont enregistrés ces jours dans les villages...

Ituri : La carence d’eau potable à la base des maladies hydriques à Mambasa

Bunia, 21 mai 2024 - Plusieurs cas des maladies d'origine hydriques sont enregistrés ces jours dans les villages des...

Nord-Kivu : 20 personnes interpellées et des effets militaires récupérés dans un bouclage à Beni

Beni, 21 mai 2024- Au total, 20 personnes ont été interpellées par des éléments de la police nationale congolaise...