RDC : L’ODEP propose le réajustement de l’allocation du secteur agricole à 10% du budget national

Kinshasa, 22 mai 2023- L’observatoire de la dépense publique (ODEP) a présenté, samedi 20 mai, l’économie de son étude portant sur le “secteur agricole, principale source de croissance inclusive et de sécurité alimentaire : les propositions de l’ODEP”.

D’après le professeur Florimond Muteba, président du conseil d’administration de cette structure citoyenne, l’agriculture doit devenir une priorité des priorités si la RDC veut réellement se développer et avoir une croissance qui ne se limite pas seulement au secteur minier.

Pour y arriver, il invite les dirigeants à plus de volonté politique pour allouer à ce secteur un crédit conséquent selon l’accord de Maputo.

“Le minimum, nous proposons la base de l’Accord de Maputo c’est à dire au moins 10% du budget doit aller au secteur agricole et après nous pouvons faire même 20 ou plus. Parce que c’est la priorité des priorités, ce budget là avec celui de la défense doivent être le budget le plus élevé et celui de l’éducation aussi”, a-t-il déclaré devant la presse.

Soucieux de voir le Congo émergé, l’ODEP regrette que depuis plusieurs années, le pays n’accorde que 2% à ce secteur du reste non appliqué alors que des sommes astronomiques sont, soit détournés ou soit pas très bien affectés

“Jusqu’en 2022, on nageait autour de 2% et l’exécution ne dépassait même pas 1%. Ça veut dire qu’au total le budget avoisinait le 50 millions de dollars  Mais quand vous voyez ce qui est détourné sans la paie des enseignants 800 millions par an, 60 millions par mois, et ce qui est détourné par mois est même supérieur à tout le budget qu’on donne à l’agriculture”.

Et d’ajouter : “ce n’est pas à quelques mois des élections qu’un discours démagogique va combler un déficit alimentaire de 750 millions de tonnes de maïs”.

Ce, avant de montrer qu’en lieu et place de laisser libre court ces pratiques, l’agriculture permettrait la diversification de l’économie du pays.

“Il n’y a pas un secteur qui peut être créateur de beaucoup d’emplois qui peut permettre la diversification de notre économie et même l’élargissement de nombre des personnes ou des entreprises taxables et même créer et mobiliser pour faire face aux dépenses publiques de notre pays”, a déclaré le Professeur Florimond Muteba.

Les plus vus

Foot – Europa League : Chancel Mbemba et Marseille accèdent au dernier carré

Kinshasa, 18 Avril 2024 - l'Olympique de Marseille arrache son ticket pour la demi-finale de l'Europe League devant son...

RDC: Le Gouvernement Suminwa pourra compter 35 ministres et 10 vice-ministres (Didier Budimbu)

Kinshasa, 18 avril 2024- On en sait un peu plus sur la taille du gouvernement Suminwa en gestation. Contrairement...

RDC-Situation humanitaire préoccupante à l’Est : Volker Turk veut une collaboration étroite avec le Gouvernement Suminwa

Kinshasa, 18 avril 2024- La Première Ministre Judith Suminwa Tuluka a échangé, ce jeudi 18 avril 2024, avec Volker...

Sud-Kivu : Feston Kabeza élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale

Bukavu, le 18 avril 2024- Cadre du parti politique Alliance des naturalistes pour un Congo émergent (ANCE), le député...

Linafoot – Play-offs : Comme au match aller, FC les Aigles du Congo et l’AS V.Club se quittent par un nul

Kinshasa, 18 Avril 2024 - Un match nul (1-1) a départagé FC Les Aigles du Congo et l'AS V.Club,...