RDC – Marche, sit-in et meeting de l’Opposition : “Je ne cherche pas la légitimité en rapport avec la dose des gaz lacrymogènes” (Adolphe Muzito)

Kinshasa, 31 mai 2023- Adolphe Muzito, initiateur du parti politique Nouvel Élan, voit autrement l’opposition, qui pour lui, doit plus être un contre poids du pouvoir en faisant valoir des arguments, des propositions et critiques pour arriver au renversement de la tendance.

Au cours d’une conférence de presse animée lundi 30 mai, au siége de son parti, il a martelé que son style ne cadre pas à la démarche de ceux, au sein de la classe politique qui s’illustrent avec des revendications mais aussi des contestations de rue pour faire entendre leurs voix.

“J’ai fait 4 ans de résistance, d’opposition et je continue. Moi, je ne cherche pas la légitimité en rapport avec la dose de gaz lacrymogènes, moi, ces sont les arguments. Au fait, il faut aller vers une société qui critique, propose et argumente”.

Pour s’en convaincre, il a fait un parallélisme avec le combat de l’indépendance aussitôt les blancs partis, les pères fondateurs n’ont pas su gérer, faute d’une programmation à la suite de leur lutte.

“Nos pères fondateurs ont passé leur temps à dire aux blancs de partir alors qu’ils devaient se préparer à dire qu’est-ce qu’ils devaient faire, quel projet, quel programme, comment ils vont gérer. C’est eux qui faisaient le boulot de faire partir le blanc et quand ils sont partis, ils avaient des têtes vides parce qu’ils venaient de la lutte. C’est ce qui se passe ici, les opposants passent leur temps à brûler les pneus, se faire gazer pour se trouver une légitimité populaire alors que la légitimité, il faut la trouver dans l’argumentation, la proposition, le bon diagnostic. Même si vous n’avez pas été dans la rue, on peut vous préférer pour votre programme partant de votre parcours et votre bilan”, a-t-il renchéri.

Sur la même lancée, il conçoit mal que des personnes qui viennent fraîchement du pouvoir puissent se convertir à l’approche des élections en opposants.

“Il y a des gens qui ont été au pouvoir mais qui tout de suite avant les élections, ils sortent et deviennent opposants et vous êtes là pour les soutenir pour dire qu’ils sont opposants. Il n’y pas de problème, mais opposants avec quel programme parce que vous venez d’être au pouvoir. Quel a été le programme qui a prévalu et comment vous l’avez assumé ou pas. Vous avez commencé à contester ce programme quand ?”, s’inquiète-t-il.

Et d’ajouter : “Et vous dites que les élections, il y a fraude en perspectives, il n’est pas impartiale alors que vous avez élaboré la loi qui organise cette CENI et participé à la désignation et que vous devenez brusquement opposant. S’il faut avoir dans l’opposition des gens qui ont contribué à la vie chère, à la configuration de la CENI si vous y mettez Kabila, Katumbi, il ne reste que Tshisekedi comme un de ceux qui ont fait ça. Il faut qu’il soit aussi dans l’opposition”.

Au finish, Adolphe Muzito estime que ce rôle revient plus à la société civile. Pour lui, un politien doit être évalué “quand nous passons parler à la télévision, dire qu’est-ce que nous voulons faire du Congo, qu’est-ce que nous aurions dû faire, nous qui ne sommes pas au pouvoir, quel est notre diagnostic, quelles sont nos propositions. C’est ça la spécialité d’un politicien. Nous comblons plus au moins le rôle de la société civile”.

Cédric BEYA

Les plus vus

RDC-Justice: “Chérubin Okende s’est suicidé” ( Procureur général près la Cour de cassation)

Kinshasa, 29 février 2024- Dans sa communication l’après-midi de ce jeudi 29 février, le procureur général près la Cour...

Guerre dans l’Est de la RDC: Des diplomates de l’Afrique centrale soutiennent le processus du retour de la paix

Bukavu, 29 février 2024- Le Président Félix Tshisekedi a échangé avec les ambassadeurs d’Afrique centrale accrédités auprès de l’Organisation...

Guerre à l’Est : Des alertes se multiplient sur le positionnement du M23 au Sud-Kivu

Bukavu, 29 février 2024- Des alertes s'intensifient sur la présence des éléments du M23 lourdement armés dans le territoire...

Ituri: Une embuscade des ADF fait 2 morts à Irumu 

Bunia, 29 février 2024- Les terroristes Adf actifs dans la partie Sud de Bunia chef-lieu de la province de...

Nord-Kivu : Vers la validation des mandats de 30 élus provinciaux

Goma, 28 février 2024- Les députés provinciaux du Nord-Kivu de la troisième législature ont répondu présent à la séance...